Immigration : « La France n’est pas le dépotoir de la terre entière » (Phillipot/RMC)

Au micro d’Alain Marschall, Florian Philippot répond aux questions d’actualité, notamment sur la fausse polémique lancée par Médiapart et le pseudo-soutien de Kristian Vikernes au FN.

« Avec le Front National au pouvoir, ce Norvégien n’aurait même pas pu mettre les pieds en France.  [...] Pourquoi on a accepté ce Norvégien sur le territoire français alors qu’il avait été condamné pour meurtre dans son propre pays, qu’il avait brûlé des églises ? Qu’est ce que c’est que cette politique d’immigration massive ? » – Florian Philippot

Le « FN » contre Alain Soral ?

Après avoir porté plainte contre Alain Soral pour injures publiques à caractère racial, le journaliste Frédéric Haziza a eu la surprise de recevoir un coup de téléphone « solidaire » du dirigeant du Front national, Louis Aliot : « Alain Soral n’est plus du tout proche de nous. Je suis d’ailleurs en procès avec lui. Il est à la tête d’une secte. » Communiste dans les années 1990, frontiste entre 2007 et 2009, Alain Soral s’est présenté aux européennes de 2009 sur la liste antisioniste conduite par Dieudonné.

Le JDD

Perpignan. Après l’agression des gendarmes du GIGN : questions autour d’un « grand frère »

Pourquoi le maire de Perpignan a-t-il embauché un homme connu par la justice pour effectuer une mission de médiateur de rue ? Connaissait-il, sinon son casier judiciaire, au moins son ‘CV’ ? D’autres employés de mairie présentent-ils le même profil ? Autant de questions qui courent la ville à la même vitesse que des rumeurs en tout genre, et qui méritent réponses.

Le député socialiste Jacques Cresta, puis le n°2 du Front national Louis Aliot ont pressé le maire de Perpignan de s’expliquer sur l’embauche de cet homme aujourd’hui suspecté d’agression sur des gendarmes du GIGN. Originaire de la cité Vernet-Salanque « où il est apprécié des employés municipaux du quartier » assure un employé de mairie, il y est aussi connu pour être « un frappeur » « un bagarreur. » Embauché début novembre comme adulte-relais (et suspendu depuis les faits), ce ‘grand frère’ du quartier nord, qui a pratiqué le rugby, aurait donc un casier « long comme le bras » comme aiment à résumer certains politiques. Impliqué dans des affaires de trafic de stupéfiants, il aurait déjà été écroué pour des violences sur la voie publique et aurait notamment cogné sur un ancien rugbyman professionnel catalan. Un ‘CV’ qui n’a pas échappé aux services de la préfecture.

Jean-Marc Pujol l’a tout de même embauché et il s’en explique. Le secrétaire de l’Unsa mairie de Perpignan, Georges Botet, dit ne pas être « favorable à ce type d’embauches, car ces affaires jettent le discrédit. » Mais ajoute comprendre le maire : « Je comprends qu’il puisse faire appel à ce genre de personnes, sur le conseil peut-être mal avisé de certains chargés de mission et de son entourage, parce que le maire est sans cesse interpellé pour l’insécurité dans les quartiers, parce que la Police nationale ne fait pas son travail, car elle n’en a pas les moyens, parce que jusqu’à ce jour on a eu un parquet peut-être un peu laxiste et complaisant. Tout ça conduit le maire à prendre des solutions radicales pour mettre fin à des incivilités permanentes, en embauchant des grands frères. » Et Georges Botet l’affirme, la mairie de Perpignan compte des employés dont le casier judiciaire ne serait pas vierge.

(…) L’indépendant

Merci à chris3818919

Liebig à Aliot : « Vous avez soutenu le nazisme et maintenant vous soutenez la colonisation ! » (RMC)

Dans les GG de RMC, Louis Aliot est invité à réagir aux propos de François Hollande concernant la colonisation en Algérie. Etienne Liebig monte sur ses grands chevaux et insulte le Front National.

« Vous faites partie d’un mouvement qu’a toujours été du côté des colonisateurs et des fascistes ! » – Etienne Liebig

——-

Rappel : Qui est Etienne Liebig ?

Après avoir suivi des études d’éducateur et de saxophoniste, Étienne Liebig devient travailleur social auprès des populations tsiganes pendant plus de 20 ans. Il travaille également auprès d’adolescents comme éducateur de rue dans des quartiers de Seine Saint-Denis.

Reconnu comme l’un des leurs par les gens du voyages, il sera remarqué par sa connaissance des populations gitanes, ce qui lui permettra de faire des interventions à travers la France.

Il a composé et écrit un recueil de chansons pour enfants contre le sexisme (X=Y) et produit par le mouvement du planning familial du 93.

Il participe à de nombreux ouvrages collectifs sur la question des Roms et d’autres sur l’éducation spécialisée en milieu ouvert.

Il est l’auteur de sept livres humoristiques et érotiques, de pièces de théâtre et de trois livres sociologiques sur les jeunes et la banlieue.

Il a contribué au lancement du journal Siné Hebdo.

Source

——————-

[Etienne Liebig]l verrait bien une dépénalisation du cannabis. « Mon fils est un gros fumeur de shit. Il est allé en école de commerce à Levallois-Perret et il y a découvert la coke. Pourtant, il traînait avec des mecs du Londeau, mais il n’en avait jamais vue avant. »

« En 2005, lors des émeutes, j’aurais aimé qu’ils aillent jusqu’à Paris… Mais non ! Ce sont des petits cons. Dès qu’ils ne voient plus leur mère au balcon, ils ont peur ! »

Source

——————-

Image de prévisualisation YouTube

Il avait piégé Nadine Morano : Gérald Dahan convoqué au commissariat

Au bout du fil, Gérald Dahan ne blague plus. L’imitateur, spécialiste des canulars téléphoniques, a appris ce lundi sa convocation au commissariat le 28 août prochain, pour «atteinte à la vie privée, usurpation d’identité et atteinte au code électoral», suite à la plainte de Nadine Morano, candidate malheureuse aux législatives dans la circonscription de Toul.

En juin dernier, deux jours avant le second tour des législatives, le trublion des ondes avait piégé l’ancienne ministre UMP, en se faisant passer pour Louis Aliot, n°2 du Front national. Au cours du canular téléphonique, Nadine Morano y avait vanté «le talent» de la présidente du FN, Marine Le Pen. Furieuse, Morano annonçait le jour-même son intention de porter l’affaire devant les tribunaux. «Le Parti socialiste n’hésite devant aucune manipulation, aucun coup bas politique», avait-elle alors dénoncé accusant Dahan d’être avant tout «un militant socialiste» et d’avoir «truqué, coupé, monté» la séquence.

Deux mois plus tard, Gérald Dahan, pensait que les menaces de l’ancienne ministre resteraient finalement sans suite. Il n’en n’est rien. Lorsque le téléphone a sonné ce lundi matin, il tombe de sa chaise. «Pour être franc, je pensais que l’affaire était terminée. Qu’il n’y aurait pas de suite. Quand la police m’a appelé pour me signifier ma convocation, je me suis senti comme abasourdi. C’est bien la première fois que ça m’arrive. D’autant que je n’ai fait que mon travail», s’interroge Gérald Dahan. «Je ne sais pas trop quoi faire pour le moment. Tout ce que je sais, c’est que je suis contraint de m’y rendre. Je leur dirai juste ce qu’il s’est passé», poursuit l’imitateur, qui, n’en perd pas le sens de la dérision. « Ah si, je vais prendre ma carte d’identité et deux, trois oranges… Au cas où ».

Le Parisien

« Il y a en France une recrudescence des actes antisémites en provenance des milieux musulmans » (Aliot/RMC)

Louis Aliot (FN) répond aux questions de Jean-Jacques Bourdin, et revient sur la scène où Marine Le Pen est interpellée par deux Maghrébins en voiture.

« Y a pas là une façon de penser ou de laisser penser que, quand on est maghrébins d’origine, qu’on a une voiture, eh bien c’est pas en travaillant qu’on a son argent ? » – Jean-Jacques Bourdin

Marine Le Pen « stigmatise » les immigrés ?

En interviewant Louis Aliot, vice président du FN, dans l’émission de Laurent Ruquier, quelques jours après la nomination comme ministre de son compagnon, Arnaud Montebourg, avec qui elle s’affiche dans des soirées socialistes, Audrey Pulvar a définitivement convaincu qu’elle n’avait aucune déontologie journalistique et un sens de la démocratie aléatoire. Quand on représente la bonne morale, on peut passer au dessus des lois…

Malgré la polémique légitime sur sa position scandaleuse de femme de ministre/journaliste politique, Audrey Pulvar a décidé de rester journaliste sur une chaine du service public, dans l’émission politique la plus regardée du pays. On a retrouvé la « sexy propagandiste », distillant ses leçons de morale au numéro 2 du FN, Louis Aliot.

Une femme de ministre comme analyste politique dans les médias : comment définir cela autrement que par le mot « propagande » ?

Dans quelle genre de république bananière, dans quelle régime communiste, dans quelle monarchie absolue, dans quelle théocratie, la femme d’un ministre se permet-elle de se placer en journaliste pour poser des questions aux opposants politiques de son homme ? Quand on pense qu’un journaliste sportif s’est même fait virer pour avoir tweetté une mauvaise blague sur la femme du président, une autre journaliste officielle, on se dit que les informations vont avoir un sacré filtre lors des 5 prochaines années

D’ailleurs, l’intello en mini jupe a été fidèle à son dévouement au parti samedi dernier. Face au candidat frontiste, sa haine de militante socialiste n’a pas été dissimulée longtemps et ses discours anti-FN fleuraient bon les années 80.

« Marine Le Pen stigmatise les immigrés » : la phrase magique de la gauche française pour marquer du sceau de l’infamie le Front National et au passage ses électeurs.

Une fois de plus, elle a bien récité son credo la Pulvar, c’est Arnaud qui va être content !

Que les Français se réveillent le mois prochain et que cesse cette foire grotesque jouée par la smala du PS depuis le 6 mai !!

24heuresactu

P.-M. Coûteaux : « propos insultants » d’Aliot qui qualifie le Siel de « micro-parti »

Le président du Siel (Souveraineté, indépendance et libertés), Paul-Marie Coûteaux, qui fera alliance aux législatives avec le Front national, a trouvé « insultants » lundi des propos du numéro 2 du FN, Louis Aliot, qui a qualifié le matin même sur France Info son mouvement de « micro-parti ».

[...] « C’est insultant », a réagi Paul-Marie Coûteaux, déplorant que Louis Aliot « parle de micro-parti en permanence » à l’égard du Siel, un parti de « droite » et « souverainiste » selon son président. « Je ne comprends pas pourquoi Louis Aliot insulterait un de ses partenaires, ou alors ça diminuerait la portée du rassemblement dont il se veut le promoteur », a insisté l’ancien député européen [...]

Europe 1

(Merci à romain89)

« On se tape la racaille de tous les autres pays, c’est inadmissible ! » (Aliot/RMC)

Louis Aliot répond aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur la récente expulsion des islamistes.

« Non seulement on est obligés de recevoir toute la misère du monde, mais en plus on se tape la racaille de tous les autres pays ? C’est inadmissible ! » – Louis Aliot

« Mais l’immense majorité des musulmans sont des musulmans modérés ! C’est tout ! » (Maillot/RMC)

Les GG de RMC commentent les propos de Louis Aliot sur l’islam et le terrorisme. Avec Sophie de Menthon, Jacques Maillot et Franck Tanguy.

« Moi je rappellerai quand même à M. Aliot qu’en Norvège, c’est pas des terroristes islamistes. Aux Etats-Unis, la plupart des attentats, la plupart des tueries, ce sont des bons citoyens américains qui viennent avec des fusils automatiques dans les universités… » – Franck Tanguy

« Nous avons besoin d’immigrés ! » – Jacques Maillot