France Télécom-Orange, acteur essentiel du renseignement français ?

Selon un document interne des services secrets techniques britanniques (GCHQ), l’équivalent de l’Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, la DGSE entretient une coopération étroite avec « un opérateur de télécommunication français ». L’ancienneté de leurs liens, la description des savoir-faire spécifiques de l’entreprise ainsi que l’enquête du Monde permettent de conclure qu’il s’agit bien de France Télécom-Orange.

L’une des forces de la DGSE résiderait dans le fait qu’elle ne se contente pas des autorisations accordées par le législateur pour accéder aux données des clients de France Télécom-Orange. Elle dispose surtout, à l’insu de tout contrôle, d’un accès libre et total à ses réseaux et aux flux de données qui y transitent.

Cette collecte libre de tout contrôle, par le biais de l’opérateur français, portant sur des données massives, concerne aussi bien des Français que des étrangers. Elle est utilisée par la DGSE, qui la met à la disposition de l’ensemble des agences de renseignement françaises au titre de la mutualisation du renseignement technique et de sa base de données. Ces données sont également partagées avec des alliés étrangers comme le GCHQ. Enfin, l’opérateur français développe, en partenariat avec la DGSE, des recherches en cryptologie.

Au plus haut niveau de l’Etat français, tout comme la DGSE, on se refuse à tout commentaire.

Le Monde

Yannick Noah affirme avoir été sur écoute « comme Nicolas Sarkozy »

[...] Le chanteur explique : « À un moment où je m’étais engagé, il s’est trouvé que j’étais sur écoute. Moi je ne sers à rien, en plus. Donc j’imagine que ceux qui servent à quelque chose sont sur écoute ».

Hebergeur d'imageEt de poursuivre: « Je ne vais pas faire la personne surprise. Mais bon, ça stresse un peu de savoir que l’on peut être sur écoute. Quand on a des responsabilités importantes, cela doit forcément poser des problèmes. Mais quand on est un simple citoyen, ça doit faire flipper aussi ». [...]

Morandini

Egypte : la cigogne accusée d’espionnage a été mangée (màj)

Addendum 08/09/13

[...] « Menes », le surnom du volatile, a été accusé d’espionnage par un pouvoir toujours très suspect voire paranoïaque. Pourtant, rien ne laissait penser que cette cigogne attrapée dans le sud du pays menait des activités illégales.

Quelques jours plus tard, face à l’émotion suscitée par l’affaire, l’oiseau a été relâché par la police, d’autant plus qu’un vétérinaire a assuré que   »Menes » était en réalité appareillé d’une balise pour permettre à des scientifiques français de suivre sa migration.

Mais samedi, l’organisation « Nature Conservation Egypte » a affirmé que « Menes » avait été tué et mangé par des habitants. Une tradition culinaire très ancienne dans cette région du Nil.

TF1 News

02/09/13

Les autorités du gouvernorat de Qena, dans le sud de l’Egypte, ont emprisonné une cigogne car ils la soupçonnaient d’espionnage, rapporte France 24. En cause, le dispositif électronique suspect que l’oiseau portait sur le dos.

Perturbé par ce boitier, un homme a capturé l’animal avant de le remettre à la police. A-t-il mis au jour une nouvelle forme d’espionnage qu’Edward Snowden aurait omis de révéler ? Pas vraiment. Samedi, un vétérinaire contacté par les policiers a déterminé que le boîtier était une balise utilisée par des scientifiques français pour suivre les déplacements de ces oiseaux migrateurs. [...]

Le Figaro

La NSA s’est infiltrée dans le VPN du Quai d’Orsay

Les agents secrets américains ont pénétré le réseau informatique du ministère des Affaires étrangères et mis sur écoute les représentations à New York et Washington. Leur cible : des informations d’ordre politique et économique.
Leur action a tellement bien marché qu’ils l’ont classée comme une véritable « histoire de réussite », une « success story ». Dans un rapport confidentiel datant de juin 2010 et révélé par le magazine allemand Spiegel, les agents secrets de la NSA expliquent avoir piraté le réseau privé virtuel du ministère des Affaires étrangères. Ce VPN relie tous les sites du Quai d’Orsay, en France et à l’étranger : le siège parisien, les consulats, les ambassades, etc. Il utilise, en particulier, l’adresse « diplomatie.gouv.fr ». Visiblement, ce réseau diplomatique est un véritable gruyère, car le service secret américain indique avoir détecté plusieurs « accès sensibles ».

(…) 01net.com

Affaire Snowden : le président bolivien empêché de survoler la France et le Portugal (MàJ)

Addendum

Paris rejette la demande d’asile d’Edward Snowden
Paris a rejeté jeudi une demande d’asile d’Edward Snowden, le consultant de l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA) qui a révélé un programme de surveillance des communications mondiales, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

«La France a reçu, comme beaucoup d’autres pays, par l’intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d’asile de Edward Snowden. Compte tenu des éléments d’analyse juridique et de la situation de l’intéressé, il n’y sera pas donné suite», indique dans un communiqué laconique le ministère.

Libération

Manuel Valls défavorable à l’asile politique pour Snowden

« Les Etats-Unis c’est un pays ami, nous sommes aujourd’hui le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine »

Manifestation à Caracas (Vénézuela)

Marine Le Pen (FN) a dénoncé aujourd’hui « le refus français du survol de notre territoire national par le président bolivien Evo Morales, sous prétexte qu’Edward Snowden aurait trouvé place dans son avion », y voyant « un asservissement honteux de la France aux États-Unis ».

« Caniche de Washington sous Nicolas Sarkozy, au point de revenir dans le commandement intégré de l’OTAN, le gouvernement français continue sous François Hollande d’abaisser la France en obéissant systématiquement aux désidératas de Washington », dénonce la présidente du parti d’extrême droite et eurodéputée dans un communiqué.

Lire la suite

Obama veut arrêter Snowden

Le président américain Barack Obama a déclaré aujourd’hui que les Etats-Unis utilisaient toutes les voies légales pour arrêter l’ancien consultant Edward Snowden arrivé hier à Moscou en provenance de Hong Kong.

« Nous suivons toutes les voies légales et travaillons avec plusieurs autres pays pour être sûrs que nous observons la loi », a déclaré le président à des journalistes, depuis la Maison-Blanche.

Obama a dit s’en remettre au ministère américain de la Justice alors que les autorités américaines tentent de convaincre la Russie d’expulser Edward Snowden afin de l’empêcher de s’enfuir dans un autre pays, comme l’Equateur auprès de qui il a demandé l’asile. [...]

Le Figaro

Espagne : Un Marocain engagé pour l’indépendance de la Catalogne bientôt expulsé pour espionnage

Noureddine Ziani, ressortissant marocain résidant en Catalogne depuis une quinzaine d’années devrait être expulsé d’Espagne demain. Il est soupçonné d’être un espion marocain, mais c’est surtout son activisme pour l’indépendance de la Catalogne qui a motivé la décision des autorités espagnoles.

Ce qui n’est fait aucun doute, c’est que M. Ziani est engagé auprès d’associations très proches du courant indépendantiste catalan. Il dirige notamment l’Union des Centres Culturels Islamiques de Catalogne (UCCIC), qui regroupe environ 75 mosquées sur la région, ainsi que l’espace catalo-marocain de la Fondation «Nous Catalans» (Nouveaux Catalans, en langue catalane). Cette Fondation a été créée par le parti de droite indépendantiste Convergence Démocratique Catalane (CDC).

L’histoire est peu banale. Elle mêle les services secrets espagnols et marocains, l’islam, les salafistes, les indépendantistes catalans et le Polisario, qui lutte pour l’autonomie du Sahara occidental.

C’est ce cocktail détonnant qui a conduit le Centre Nacional de Inteligencia (CNI, le service du renseignement espagnol) à demander, début mai, l’expulsion de Noureddine Ziani. Malgré la requête en appel, déposée par l’intéressé, la procédure a de fortes chances d’être exécutée très rapidement, peut-être même dès demain.

Agé de 45 ans, Noureddine Ziani est installé en Espagne depuis 1999. Il lui est reproché une collaboration étroite avec la Direction Générale des Etudes et de la Documentation (DGED, les services secrets marocains). […]

L’engagement de M. Ziani dans la promotion du projet indépendantiste auprès des Marocains résidant en Catalogne, et plus largement auprès des immigrés de confession musulmane, est indéniable. Le 11 septembre dernier, jour de la fête nationale de Catalogne, quelques milliers de Marocains avaient manifesté aux côtés de plus de 2 millions de Catalans, pour réclamer l’indépendance. […]

mediaterranee.com (Merci à Lilib)

Cinq Franco-Marocains arrêtés au Texas: « Je crois qu’on l’a vraiment échappé belle » (Màj Vidéo)

Addendum 24/11/11

Deux Français arrêtés en octobre au Texas pour s’être introduits dans un tribunal de San Antonio, ont été condamnés cette semaine pour cambriolage à soixante-quinze jours de prison, dont trente-cinq ferme, selon le frère de l’un d’eux.

Selon Adil Ajjaid, ses deux frères devraient être expulsés à la fin du mois avec interdiction de retourner aux Etats-Unis pendant « une dizaine d’années ».

Le jeune homme a aussi raconté au quotidien comment leur groupe de cinq jeunes gens, qui effectuait un périple en camping-car aux Etats-Unis, était arrivé à San Antonio le 18 octobre. [...]

Le Figaro

Addendum du 20/10/2011:

Image de prévisualisation YouTube

(Merci à Hermione)

Le FBI a ouvert une enquête mercredi sur cinq Franco-Marocains interpellés au milieu de la nuit à l’intérieur ou à proximité d’un tribunal du Texas (Sud), mais les autorités locales privilégient l’hypothèse d’une soirée bien arrosée qui tourne à la farce.

Une partie du groupe était entrée par effraction dans le tribunal du comté de Bexar, à San Antonio, non loin duquel se tient une convention sur le renseignement militaire.

Les images de vidéosurveillance les montrent portant des sombreros et agitant un maillet de juge, a déclaré à l’AFP Laura Jesse, porte-parole du Comté de Bexar.

Ils ont été arrêtés à leur sortie du tribunal –dans lequel ils n’avaient rien volé– par des policiers venus lorsque le système d’alarme s’est déclenché, a-t-elle ajouté. [...]

Selon d’autres médias locaux, la police a retrouvé dans leur camping-car garé à proximité des photos de bâtiments, parmi lesquels des centres commerciaux, des tribunaux et d’autres édifices publics de plusieurs villes américaines. [...]

Il n’a pas été immédiatement possible de préciser si les cinq hommes sont Français d’origine marocaine, Marocains ou de double nationalité.

Romandie News

Des données militaires sensibles dérobées à Versailles

Une partie des plans du nouvel avion militaire Airbus est tombée entre de mauvaises mains. Des données militaires sensibles qui se trouvaient dans un ordinateur ont été dérobées mardi 1er novembre à l’hôtel Pullman de Versailles. Entre 17h30 et 21h30, deux inconnus se sont introduits dans la chambre 136 avant de voler un ordinateur portable qui contenait les données du système d’approvisionnement en fuel de l’Airbus A 400 M sur terre et dans les airs.

Cet avion de transport militaire polyvalent conçu par Airbus devrait entrer en service entre 2012 et 2014. Il est pour l’instant commandé à 174 exemplaires par huit pays : Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni, Turquie, Belgique, Luxembourg et Malaisie

Le Parisien

(Merci à Chantal)