Brioude (43). Un islamiste algérien en résidence surveillée, le maire écrit à Manuel Valls. Màj vidéo

Addendum 12/04 vidéo

(…) France 3 Auvergne

———————————————-

Addendum 1/10 : Après avoir appris « avec stupéfaction et un grand mécontentement » l’assignation à résidence du militant islamiste Saïd Arif à Brioude, lundi, le maire a écrit à Manuel Valls.

Il rappelle notamment au ministre de l’Intérieur que « la nouvelle de sa présence à Langeac avait suscité un vif émoi et un fort sentiment d’insécurité ». « Dans ces conditions, poursuit-il, je m’étonne que [M. Arif] ait été déplacé de quelques kilomètres et toujours dans un centre-ville ».

En conclusion, M. Faucher demande à Manuel Valls « que Saïd Arif soit assigné à résidence hors du département de la Haute-Loire dans les meilleurs délais ».

La MontagneMerci à Joyeux Luron

Màj: Réactions des habitants de Langeac:

Le militant islamiste algérien Saïd Arif est en résidence surveillée depuis le 10 octobre à Langeac. Condamné en 2007 pour ses activités terroristes, il est logé dans un hôtel et doit pointer plusieurs fois par jour à la gendarmerie.

Hebergeur d'image

Saïd Arif à la sortie de la gendarmerie de Langeac où il va pointer plusieurs fois par jour/ photo Maxppp/La Montagne Jean-Baptiste Ledys

Selon nos confrères de La Montagne, le militant islamiste algérien Saïd Arif loge dans une chambre d’hôtel réservée par la préfecture de Haute-Loire.

[...] À l’issue de sa période de détention, en décembre 2011, il avait été une première fois placé en résidence surveillée dans un hôtel de Millau dans l’Aveyron. Il devait, trois fois par jours, se signaler au commissariat. Mais il avait rapidement profité de cette opportunité pour prendre la poudre d’escampette, au mois de février.

Il avait été retrouvé peu de temps après, en Suède, où il s’était réfugié pour retrouver ses deux enfants. Pour non-respect de son assignation à résidence, le tribunal de Rodez l’a à nouveau condamné en juin 2012 à six mois de prison, ordonnant par ailleurs son maintien en détention.

C’est donc à l’issue de cette nouvelle période d’emprisonnement qu’il a été à nouveau placé discrètement en résidence surveillée à Langeac.

Le Progrès

Relire : La police a perdu la trace d’un islamiste assigné à résidence

Suède : il tombe sur les rails du métro et se fait voler (màj) Le détrousseur tunisien était recherché en France

Addendum 20/02/2013: Suède : le détrousseur du métro de Stockholm était recherché en France

Un Tunisien recherché en France pour homicide involontaire serait celui qui en septembre dernier, a volé le portefeuille d’un homme tombé sur les rails du métro avant de prendre la fuite sous l’œil des caméras de surveillance

La police suédoise a annoncé mercredi dans un communiqué qu’elle avait été contactée par son homologue française concernant une enquête «pour agression et homicide volontaire dans la région parisienne en janvier 2011».

Selon la Suède, les enquêteurs français ont été mis sur cette piste par «une personne en France» qui a reconnu l’homme à la télévision.

Le Tunisien, entré illégalement en Suède, avait été arrêté grâce à un appel à témoins.

Le Parisien / The Local.SE
(Merci à Le_suedois)

—————————————

Ces images vidéo diffusées partout en Suède sont très choquantes. Un homme tombe sur les rails du métro et un passant en profite pour lui faire les poches, sans lui porter secours.

« L’alcool et ses conséquences » pour Canal+ (vidéo)

RTL.be

TV3.se

Quimper (29): Des croix gammées découvertes sur la mosquée

Cinq croix gammées et une inscription FN ont été découvertes, mardi matin, sur les murs de la mosquée de Penhars, à Quimper (Finistère).

Une profanation qui a conduit les responsables du lieu de culte a déposé une main courante. « Un témoin aurait aperçu des enfants avec un comportement bizarre en train de tourner autour du bâtiment », explique Mohamed El Younsi, l’ex-président de la mosquée. « C’est regrettable de découvrir ça et ce n’est pas la première fois. Nous avons déjà été victimes de vandalisme et même d’un incendie volontaire », ajoute le fidèle.

Les services techniques municipaux ont enlevé, à la pression, toutes les traces de ces dégradations. Une enquête a été ouverte. Elle a été confiée au commissariat de police de Quimper.

ouest-france.fr

Versailles: 20 ans requis pour le meurtre « sans raison » d’un militaire par un réfugié zaïrois

Vingt ans de réclusion criminelle ont été requis jeudi 13 décembre devant la cour d’assises des Yvelines à l’encontre d’un homme de 23 ans, jugé pour le meurtre d’un militaire de 52 ans dans le parc du château de Versailles en août 2010.

« Il a tué un homme sans raison », a déclaré l’avocate générale, Anne-Sophie Huet.
L’avocate générale a demandé aux jurés de tenir compte de « l’altération du discernement » de l’accusé au regard de ses « troubles de la personnalité » mais aussi de retenir l‘état de récidive en raison d’une précédente condamnation quand il était mineur pour un viol sur sa soeur de 4 ans.

L’avocate de la défense, Me Blandine de Blic, a estimé que le jeune homme souffrait de « délires de persécution » depuis plusieurs mois avant les faits.

Né à Kinshasa, l’accusé a « vu des gens brûler vifs » durant son enfance en Afrique, a-t-elle plaidé. Arrivé en France à 13 ans, il est rejeté par sa famille après avoir agressé sexuellement sa petite soeur.

« Aujourd’hui, il est totalement isolé, il n’a aucune visite, il n’a pas d’argent et il va perdre son titre de séjour de réfugié zaïrois », a ajouté son avocate.

Le 4 août 2010 vers 17H30, le corps d’un militaire de l’armée de l’air, en partie dénudé, avait été trouvé par un promeneur, près de la Pièce d’eau des Suisses, une zone très fréquentée du parc du château de Versailles, réputée également pour être un lieu de rencontres homosexuelles. [...]

Des analyses avaient ensuite révélé la présence du sang de la victime sur le couteau, ainsi qu’un ADN compatible avec celui du jeune homme sur le sexe du quinquagénaire.

Au premier jour de son procès, l’accusé a déclaré « ne pas se souvenir » avoir commis le meurtre. « Tout pousse à croire que c’est moi », avait-il admis.

« Pourquoi cette sauvagerie ? Il y a une volonté avérée de tuer quand on enfonce le couteau jusqu’à la garde et qu’on s’y prend par trois fois », a dit Me Liénard.

Le verdict est attendu dans la journée.

paris-normandie.fr

Belgique: 3 ans avec sursis pour avoir frappé un prêtre avec une pierre tombale

Le tribunal correctionnel de Mons a condamné mercredi Rosario M., âgé de 21 ans, à une peine de trois ans d’emprisonnement avec sursis probatoire. Le 9 août dernier, le jeune homme avait frappé à trois reprises sur la tête d’un prêtre retraité de 93 ans, à l’aide d’une pierre tombale, dans l’église de Jemappes.

Lors de son interpellation, le 6 septembre, il avait reconnu les faits. Il avait déclaré avoir agi de la sorte à la suite du refus d’un autre prêtre de l’aider financièrement pour l’achat de lunettes.

Le tribunal a estimé que la prévention de coups et blessures était établie. Circonstance aggravante: les faits ont entraîné une incapacité permanente. La préméditation a aussi été retenue. Dans son jugement, le président Jean-Marc Ruchard évoque « une extrême violence dans un but unique de vengeance pour une raison futile« .

Il insiste également sur le caractère dangereux du profil psychologique du prévenu. « L’expert le décrit comme quelqu’un de narcissique se sentant comme le tout-puissant. Même ses parents parlent de lui comme quelqu’un de colérique. »

Le tribunal a estimé que la suspension du prononcé demandée à titre principal par la défense n’était pas appropriée. Il a donc condamné le prévenu à une peine de trois ans.

Le président a toutefois tenu à prendre en considération l’absence d’antécédent et le jeune âge de Rosario. C’est pourquoi il a accordé le sursis probatoire pendant 5 ans pour ce qui excède la détention préventive. Il devra notamment suivre une formation contre la violence.

rtbf.be

Bordeaux : Un clip de rap polémique met en scène la vie des manouches (vidéo)

Une fois de plus, le rappeur Morsay (Mohamed Mehadji) risque d’avoir franchi les bornes de la légalité. Le clip tourné près de Bordeaux, au Taillan-Médoc, concentre le cocktail détonnant de nombreux délits : Utilisation d’armes à feu, infractions au code de la route, insultes envers les forces de police (« baise tous les condés ») et menaces répétées (« on te braque à la kalache »).

Pour Cyril Martinez (Alias), déjà poursuivi en juin 2011 pour « incitation à la violence », le but était de parler des gens du voyage et de leur situation : « C’est la première fois qu’on fait un clip avec des manouches. Nous voulons montrer que les voyageurs, en France, ne sont pas oubliés ».

Réunissant trois rappeurs très controversés (Morsay, Alias et Angelo), nul doute que cette vidéo risque de faire parler d’elle.

Fondateur du collectif « Truand 2 La Galère », Mohamed Mehadji affirme ici qu’il « n’oublie pas l’Algérie, pays d’où je viens ». Sur internet, certains commentaires suggèrent qu’un retour dans cette contrée « serait profitable à tous ».

infos-bordeaux.fr

Véronique Genest : «Je ne regrette jamais ce que je fais»

L’interprète de «Julie Lescaut» (TF 1, 20 h 50), toujours au top des audiences après vingt ans et près de 100 épisodes, assume ses propos controversés sur l’islam.

Elle est toujours aussi naturelle. Mais à TF1, on se méfie un peu. Depuis ses déclarations sur l’islam en septembre sur NRJ 12 (« Si être islamophobe, c’est d’avoir peur, alors je suis islamophobe, comme beaucoup de Français »), Véronique Genest n’est plus seulement la Julie préférée des téléspectateurs de la Une mais ferraille également sur les plateaux, comme chez Frédéric Taddeï dans « Ce soir ou jamais » sur France 3 le mois dernier, pour un débat très politique. Alors, pour l’interview, il faut insister auprès de la chaîne pour être seul avec l’actrice. Qui, elle, se montre très détendue.

On va parler de Julie, mais ça fait quoi de voir votre nom désormais systématiquement associé à vos prises de position sur l’islam?
VÉRONIQUE GENEST. 
A l’origine, j’avais simplement mis en ligne une pétition sur les droits de l’homme et la charia. Rien de plus. On m’a tellement insultée que j’ai fini par réagir. Dans l’émission de Taddeï, quelqu’un m’a dit que j’étais passée d’actrice populaire à populiste. Maintenant, dès que l’on prononce le moindre mot sur une religion, on est taxé de racisme. Yann Barthès y a contribué dans « le Petit Journal » sur Canal + en me traitant de raciste, à mille lieues de ce que je suis. Moi, je me moque de la confession de chacun. Tant que ça reste dans le domaine privé. Je combats pour la laïcité, l’égalité des hommes et des femmes, et les droits de l’homme, c’est tout.

Vous attendiez-vous à provoquer un tel déluge de réactions négatives sur Internet? 

Comment voulez-vous anticiper que certains veuillent à ce point imposer la peur? C’est dommage, mais tout cela ne fait que confirmer ce que je pense.

Vous ne regrettez pas de vous être exposée? 

Je ne regrette rien. Je ne regrette jamais ce que je fais. Je n’anticipais pas ce communautarisme tellement puissant qu’il en arrive à se retourner contre quelqu’un qui ne fait que défendre son opinion. Dans notre pays, je trouve ça extrêmement grave. [...]

leparisien.fr

Dunkerque (59): Une plainte pour discrimination déposée contre un vigile de Cora

Une jeune femme originaire de Grande-Synthe aurait été empêchée d’effectuer son travail de démonstratrice au sein du magasin Cora le mercredi 5 décembre.

Un des vigiles lui aurait clairement dit qu’il était « raciste ». La jeune femme a interpellé le Mrap, l’ASGD et SOS Racisme Dunkerque. De son côté, la direction du magasin assure n’avoir aucun témoin relatant des propos racistes.

L’enquête de police, suite à la plainte de la Grand-Synthoise, devra déterminer précisément les faits.

lepharedunkerquois.fr

Wozniacki accusée de racisme pour son imitation de Serena Williams (vidéo)

Pour s’être rembourré les seins et les fesses avec des serviettes…

Elle a fait rire Maria Sharapova. Et Roger Federer. Mais son imitation de Serena Williams, lors d’un match d’exhibition au Brésil ce week-end, n’a pas plu à tout le monde. Wozniacki s’est rembourrée les seins et les fesses avec des serviettes pour exagérer les amples formes de Williams. Certains y voient une imitation «raciste».

«Au vu de l’histoire et du contexte des standards raciaux de beauté et de l’hyper-sexualisation des gens de couleur, quand une femme blanche se moque du corps d’une femme noire en jouant sur des stéréotypes comme ses grosses fesses, c’est raciste», accuse le blog Feministing. [...]

20minutes

Thuram, mariage gay et droit des noirs (màj RTL)

RTL 12/12/2012 

Lilian Thuram : « Peu importe votre orientation sexuelle, si vous êtes capable de donner de l’amour »

____________________________________

Lors d’un chat sur le site gay Yagg.com, l’ancien footballeur Lilian Thuram s’est demandé mardi « si ceux qui refusent le mariage pour tous se rendent compte qu’ils sont dans la même démarche que ceux qui refusaient l’égalité à des hommes et des femmes parce qu’ils étaient noirs ».

Le champion du monde 1998 a jugé « surréaliste de devoir faire une manifestation pour l’égalité » des droits, comme celle prévue le 16 décembre. « Ça me ramène des décennies en arrière, lors des marches aux États-Unis où des personnes noires faisaient des marches pour demander des droits. Faire cette même marche en 2012 prouve que l’égalité c’est quelque chose qui se construit et qui se gagne. »

europe1.fr

Un schizophrène jugé pour avoir tué un homme en le poussant contre un RER

Ce trentenaire est accusé d’avoir donné un coup de pied dans le dos d’un voyageur qui attendait son train. C’était en avril 2010. Il est jugé à partir de mardi devant la cour d’assises de Paris.

[...] Selon l’enquête, menée notamment à partir des enregistrements de vidéosurveillance de la RATP, Ahmed Konkobo avait donné un coup de pied dans le dos d’un voyageur qui attendait sur le quai de la ligne A du RER, à la station « Gare de Lyon » à Paris, le 2 avril 2010 peu avant 6 heures du matin. Projetée contre la rame d’un RER qui entrait en gare, sa victime, Subramaniam Rasalingam, 53 ans, était décédée sur place. Poursuivi pour homicide volontaire, Ahmed Konkobo, 31 ans, encourt 30 ans de réclusion criminelle. [...]

En garde à vue, le mis en cause avait d’abord justifié son geste par un mauvais regard que lui aurait lancé le voyageur. Il avait ensuite changé de version, disant qu’il ne pouvait expliquer son comportement mais admettant que la présence de personnes d’origine indienne ou pakistanaise l’obsédait. [...]

TF1

Lyon : Masturbation dans le TGV

Un homme, âgé de 21 ans, a été interpellé dimanche à 10h10, dans l’enceinte de la gare de la Part-Dieu. Quelques instants auparavant, il s’était exhibé dans le TGV. Il avait pris place à côté d’une passagère et s’était masturbé. De plus, cet individu, de nationalité marocaine, était en situation irrégulière sur le territoire.

Lyon Capitale