Un prof de Paris-XIII mis en examen. MàJ : Le Conseil d’Etat annule l’exclusion du prof

Addendum 8/07/2012 : Le Conseil d’Etat a annulé l’interdiction d’enseigner pen­dant trois ans au pro­fes­seur de l’Université qui avait été accusé d’avoir par­ti­cipé à des ins­crip­tions frau­du­leuses d’étudiants chi­nois. Le Conseil a jugé que la pro­cé­dure contre Arezki Dahmani, pro­fes­seur d’économie, était viciée, car elle repo­sait prin­ci­pa­le­ment sur un enre­gis­tre­ment vidéo réa­lisé par France 2 que le pré­sident de Paris-13 Jean-Loup Salzmann a refusé de livrer à l’instruction.

« Le cau­che­mar est ter­miné, mon hon­neur est réta­bli », a déclaré le pro­fes­seur, s’estimant « vic­time d’une cabale ». « M. Dahmani n’aurait jamais dû être révo­qué », il a été « vic­time d’une injus­tice » et Paris-13 « doit désor­mais lui payer un an d’arriérés de trai­te­ments », a réagi son avo­cat, Me Méhana Mouhou.

VousNousIls (merci à Zatch)

——————————————————————————-

20/09/11

Un enseignant de l’université de Paris-XIII a été mis en examen pour « trafic d’influence », soupçonné d’avoir joué un rôle dans des inscriptions frauduleuses d’étudiants chinois, a-t-on appris aujourd’hui. Arezki Dahmani, enseignant en économie, a été mis en examen pour « trafic d’influence passif par personne chargée d’une mission de service public » le 30 juin, a indiqué le parquet. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Le Figaro

(Merci à toto)

En 1990, un programme de la droite qui n’avait pas grand-chose à envier à celui du FN (rediff.)

Rediffusion 31/03/11

“Valeurs actuelles” a retrouvé les propositions chocs des états généraux de l’opposition RPR-UDF sur l’immigration. Pour la plupart “oubliées”.


Assise de l’immigration – RPR & UDF en 1990


La France ne peut plus être un pays d’immigration, elle « n’est pas en mesure d’accueillir de nouveaux immigrants »… Voilà, entre autres, ce à quoi s’engageaient la droite et le centre, en cas de retour au pouvoir, à l’occasion de ses “états généraux de l’opposition” (RPR et UDF, transformés en UMP) consacrés à l’immigration, des 31 mars et 1er avril 1990 à Villepinte.
Parmi les participants : Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Alain Juppé, Gérard Longuet, mais aussi… François Bayrou. Co­responsable, au nom du RPR, de cette convention, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a cosigné (avec Alain Ma­delin) la préface du compte rendu de 39 pages publié à cette occasion.

« la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister »

« On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. […] Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. »

« l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français » : « Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. »

« Etre étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. »

« la lutte des races remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes

Etc… Etc…

Valeurs Actuelles

Droit de vote des étrangers, invasion de la France profonde… : le coup de gueule de Jean-Paul Bourre (redif)

Radio Gergovie – 25/11/11

« C’est la menace d’expansion et d’invasion qui se profile derrière cette histoire de droit de vote des étrangers aux municipales. »

Image de prévisualisation YouTube

« Le problème c’est que nos villes débordent, pire que la cuvette des chiottes ! » Jean-Paul Bourre

NB : Jean-Paul Bourre vient de publier « Le temps du loup – Demain la guerre civile » aux éditions Alexipharmaque.

Noisy-le-Sec (93). Décès d’un malfaiteur armé gravement blessé par la police (MàJ)

Amine Bentounsi, 28 ans, a été dénoncé par un coup de fil anonyme, depuis une cabine de Seine-Saint-Denis.

Addendum 24/04/2012

Amine Bentounsi marchait en centre-ville quand la police a tenté de l’arrêter. Il a d’abord jeté une grenade en plâtre sur la patrouille, puis a sorti son revolver. Un policier a tiré avant lui.

A 13 ans, il était le plus jeune incarcéré de France, après avoir multiplié des vols avec violence. Sa courte vie n’aura été qu’une succession d’allers-retours en prison. En septembre 1994, notre édition Seine-et-Marne du « Parisien » titrait « La terreur du quartier n’a que 12 ans ». Il avait alors déjà cambriolé les locaux de l’Opac — l’office HLM —, volé des voitures, agressé deux employées d’un centre social, battu une voisine avec un cric pour lui voler son magnétoscope.

[...]

Le Parisien

—————————-

Un homme armé soupçonné de vol à main armée a été gravement blessé par balle samedi soir par des policiers qui ont tiré pour «riposter» alors qu’il les visait. Les faits se sont produits lorsque les policiers, alertés d’un vol à main armée non loin de là sont intervenus pour interpeller le malfaiteur présumé âgé de 28 ans. A la vue des policiers, l’homme présenté comme «un voyou» leur a alors lancé une grenade qui n’a pas explosé.

Addendum 22 avril : L’homme armé qui a été blessé hier soir par des policiers à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) qui ont tiré pour « riposter » alors qu’il les visait, « est décédé » dans la nuit de samedi à dimanche, indique une source préfectorale.

Le Figaro

Ensuite «une poursuite pédestre s’est engagée sur plusieurs centaines de mètres jusqu’à un carrefour» du centre-ville, précise le syndicat Alliance. Et c’est alors qu’il «s’est retourné et a brandi une arme de poing de calibre 38» vers les fonctionnaires qui «ont dû riposter en faisant usage de leur arme de service à quatre reprises». Il a été évacué dans un état grave par hélicoptère vers l’hôpital Georges Pompidou (Paris XVe).

Ouest France

Jospin : « L’anti-fascisme n’était que du théâtre »

Pour les nouveaux (ou jeunes) lecteurs. Cette vidéo est l’une des victoires symboliques du travail de Fdesouche. Publiée plusieurs mois après une interview passée inaperçue (ou volontairement enterrée), cette déclaration de Jospin remontera jusqu’aux plateaux télévisés. Elle demeure encore aujourd’hui une référence souvent citée.

Je crois profondément que les nations existent, existent encore. Je suis profondément attaché à l’identité nationale. L’identité nationale, c’est notre bien commun, c’est une langue, c’est une histoire, c’est une mémoire, c’est une culture, c’est-à-dire une littérature, des arts, une philosophie. C’est aussi un art de vivre.

Emission Répliques – France-Culture du 29 septembre 2007 (et non du 27)

Texte de l’extrait : Lire la suite

Diversité et métissage : un mariage forcé [rediff]

Courts extraits d’un long article de Pierre-André Taguieff du 23/11/09

Diversité et métissage. Les nouveaux bien-pensants veulent les deux. Pour ces amateurs de formules creuses, la France de l’avenir ne peut qu’être un mélange de diversité et de métissage, de différence et d’hybridation.

(…) Il est si doux de se rêver soi-même comme un sujet « pluriel » et « métissé », un sujet supposé plus « riche » que son contraire : le nouveau sujet désavantagé, identitairement pauvre, défavorisé. Un « pauvre » Français caractérisé par ce qui lui manque : une « diversité » interne. Un Français très à plaindre, car ni « pluriel », ni « métissé ». En effet, selon la langue molle d’un certain antiracisme, l’idéal humain vers lequel il faut tendre est clair : devenir un sujet « riche de ses différences ».

Face à ce nouveau type positif, le Français monoethnique et monoculturel, le Français dit « de souche », apparaît comme un être inférieur, un handicapé. Lire la suite

Viande halal imposée aux salariés d’Air France : la CFDT réagit (redif)

Addendum 13/07/11 : Six jours après Fdesouche, les médias commencent à réagir.

- CFDT : « Suite aux articles de presse concernant la viande halal proposée dans les restaurants du Comité d’Entreprise Air France Exploitation, la CFDT ré affirme le droit des consommateurs à connaître l’origine des aliments servis dans les restaurants de l’entreprise. La question de la viande halal ne doit pas être un sujet tabou. » [...]

- Le Parisien : Soupçons de halal à la cantine d’Air France
Des syndicats d’Air France dénoncent « des pratiques communautaristes » dans une cantine de Roissy. Attaquée, la CGT réplique. Après la polémique soulevée par les restaurants Quick 100% halal, l’épineux sujet s’invite à l’aéroport de Roissy. [...]

- La CFTC répond à la CGT : « Les accusations de racisme dont nous sommes la cible sont classiques et plutôt perverses parce qu’elles dénaturent le vrai débat qui est celui de l’impact de toute décision du CE sur les liens relationnels entre les salariés. » CFTC Air France

- Valeurs Actuelles : Roissy/Orly : la CGT pour le halal

[...] La direction d’Air France a fait savoir qu’elle « condamnait fermement toute forme de communautarisme ». La distribution de viande halal sera suspendue à partir du 17 juillet, mais la commission compétente du CE exploitation se réunira en septembre pour en discuter à nouveau. Le secrétaire CGT du CE, Mounir Matili, n’a pas répondu à nos appels téléphoniques. [...]

- Un auditeur de RMC interpelle JJ Bourdin sur le silence des médias :

Image de prévisualisation YouTube

Addendum 12/07/11 :

La CGT annonce porter plainte en diffamation contre deux représentants de la CFDT et de la CFTC accusant le bureau du CE de « hallaliser le restaurant du F, laissant le E pour les autres usagers » :

« Ces messieurs se sont fait les portes paroles d’une croisade extrémiste à tendance raciste et diffamatoire. » « Aujourd’hui les tracts de la CFDT et de la CFTC sont repris par des sites d’extrême droite rattachés à un parti politique connu pour ses positions racistes. » « Pour mettre fin aux polémiques non fondées, nous allons remettre en place les sandwichs pâtés et rillettes à compter du 1er août 2011. » [...]

CGT Air France

NB : On remarquera le silence total des médias (voir Google News) sur ce conflit syndical à Air France…

______________________________________

Addendum : La CFTC, comme la CFDT, dit non au halal, « une taxe dont la destination est le financement d’un culte ».

Lire la suite