Fdesouche

Prêts « à constater et à verbaliser les incivilités et les infractions », les six premiers brigadiers de la tranquillité urbaine de Brest, la BTU, sont – enfin – entrés en action. Bien identifiables dans leur uniforme réglementaire bleu marine, traversé d’une bande bordeaux, ils porteront aussi un gilet « tactique » les protégeant d’objets tranchants.

Leurs missions, en plus « d’apporter un sentiment de sécurité à travers leur présence rassurante » ? « Dissuader les incivilités, les actes de harcèlement et de violence sur l’espace public », énumère leur « patronne », la responsable de service de stationnement tranquillité urbaine, Marine Dhaene qui, précédemment en poste à Nantes (Loire-Atlantique), gérait une équipe de médiateurs de quartiers.

« Ils veilleront au respect des règles communes, quitte à dresser des procès-verbaux pour stationnement gênant ou abusif, l’abandon de déchets, les bruits de voisinage », continue Marine Dhaene. Le tout en « renforçant le lien de proximité avec les habitants et les acteurs de la ville comme les commerçants ».

Ouest France


Fdesouche sur les réseaux sociaux