Fdesouche

La plateforme de cryptomonnaies américaine FTX, dans la tourmente depuis une semaine, a annoncé vendredi 11 novembre sur Twitter se placer sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Son dirigeant Sam Bankman-Fried a également démissionné.

“FTX Trading (…) et approximativement 130 entreprises affiliées de FTX Group ont débuté la procédure volontaire du ‘chapter 11’ [de la loi sur les faillites], afin d’“évaluer et de monétiser [leurs] actifs”, a expliqué FTX. Les deux plateformes d’échanges (FTX.us aux Etats-Unis et FTX.com dans le reste du monde), ainsi que le fonds d’investissements Alameda Research, qui avait été lancé par Sam Bankman-Fried avant FTX, font partie des filiales concernées cette décision.

La chute éclair de FTX a étourdi le monde de la cryptomonnaie. Il y a un peu plus d’une semaine, le groupe était considéré comme la deuxième plus grande plateforme de cryptomonnaies au monde. Mais des informations de presse ont révélé que le fonds Alameda Research était criblé de dettes. Les déboires de FTX ont été accentués par le numéro un du secteur : Binance a offert de racheter FTX.com mardi avant de se rétracter mercredi.

France TV Info


Fdesouche sur les réseaux sociaux