Fdesouche

Selon nos informations, le sous-préfet, Régis Castro, et la préfète, Régine Engström, ont demandé au maire de Montargis, Benoit Digeon (LR) d’inviter le député Thomas Ménagé (Avenir français/RN). Sans succès.

La cérémonie du 11 novembre 2022 à Montargis ne ressemblera pas à celle des années passées. Et pour cause, les services de l’État n’y seront pas présents

Selon nos informations, le sous-préfet de Montargis, Régis Castro, les représentants de la gendarmerie et de la police nationale, participeront à la cérémonie organisée dans la commune de Villemandeur, aux côtés de la maire, Denise Serrano, et du député de la quatrième circonscription du Loiret, Thomas Ménagé (Avenir français/RN).

Le maire de Montargis en guerre contre le député

Un nouvel épisode dans la bataille que mène le maire de Montargis contre un député qu’il refuse d’inviter sur le territoire de sa commune, en raison de son étiquette politique. Les parlementaires sont pourtant, de facto, inscrits dans le protocole de cérémonies nationales comme le 8 mai, le 14 juillet ou le 11 novembre. 

“Je l’ai dit et je ne change pas de position: jamais, la mairie de Montargis n’invitera Thomas Ménagé. Jamais. Ils peuvent tous m’appeler, ça ne changera rien. J’ai dit tout cela à Mme la préfète très gentiment”, explique Benoit Digeon. “Je n’ai aucune agressivité contre ce monsieur mais contre ce qu’il incarne. Quand on voit ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale la semaine dernière…  Les maires de Châlette et d’Amilly sont sur la même ligne que moi.”

La Rep


Fdesouche sur les réseaux sociaux