Fdesouche

L’action a été menée à La Haye aux Pays-Bas, par les militants du collectif Just Stop Oil. D’autres tableaux avaient été ciblés ces dernières semaines, « Les Meules » de Claude Monet ou encore « Les Tournesols » de Van Gogh.

Après les « Tournesols » de Van Gogh, une toile de Monet ou encore une concession Aston Martin, des militants du collectif écologiste Just Stop Oil s’en sont pris ce jeudi au tableau « La Jeune Fille à la perle » de Johannes Vermeer aux Pays-Bas. Ils se sont collés à la glue sur la vitre protégeant la toile avant d’être interpellés par les forces de l’ordre.

L’œuvre, une peinture à l’huile sur toile réalisée en 1655, est exposée à La Haye, au musée Mauritshuis. Elle représente un portrait en buste d’une jeune femme, non identifiée. Le tableau est fréquemment surnommé « La Joconde du nord ». Deux personnes se sont rapprochées du tableau et une troisième a jeté dessus une substance inconnue, mais l’œuvre, protégée sous verre, n’a pas été endommagée, a précisé le Mauritshuis dans un communiqué transmis à l’AFP.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux