Fdesouche

C’est la décision prise par une mère et son autre fils en réaction à un vol avec violence subi par le petit frère âgé de quinze ans. Au final, les deux auteurs présumés du larcin, mineurs, ont été interpellés.

Ne plus se laisser faire, ne plus subir les vols et agressions violentes, mais réagir par soi-même. C’est ce que tentent parfois certains habitants, las de la délinquance ambiante. A l’image de cette famille de Sénart, qui n’a pas hésité à bloquer un bus pour rattraper les agresseurs d’un des enfants. Les faits remontent au 20 octobre dernier en fin d’après-midi à Vert-Saint-Denis.

Un adolescent âgé de quinze ans rentre chez lui, blessé au visage. Il a été frappé à coups de poing par deux autres jeunes après avoir quitté son lycée à Savigny-le-Temple. Ses deux agresseurs en ont profité pour lui dérober son téléphone portable et sa casquette. En le voyant arriver, le visage tuméfié, l’air défait, c’est l’électrochoc pour les membres de la famille qui sont présents à son domicile. Bien qu’il n’ait pas de jours d’incapacité totale de travail (ITT), la mère et le frère de la victime décident de retrouver illico ceux qui ont fait ça…

Ils sautent dans leur voiture et se mettent à la recherche du bus dans lequel circulent les deux adolescents violents. Ils connaissent la ligne. En apercevant le véhicule, ils lui bloquent la route et l’obligent à s’arrêter. Puis ils montent dans le bus, repèrent les deux suspects et récupèrent casquette et téléphone portable volés. Le frère tente de maintenir les deux en attendant l’arrivée des policiers. Mais le duo réussit à prendre la fuite à pied.

(…) Le Parisien

(Merci à turlututu2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux