Fdesouche

Un jeune agent du gestionnaire du réseau électrique s’est donné la mort cette semaine. En septembre, il avait été entendu par la justice après avoir participé à un mouvement social. Son décès a donné lieu à de nombreuses réactions, parfois sur la base de fausses informations.

Dès qu’il a été connu, dans un climat social éruptif, le décès de M. a été l’objet d’un vif émoi en ligne, dans les cercles militants locaux, puis nationaux. M. avait participé, comme de nombreux collègues de l’Ouest, à une longue grève. Il avait été convoqué le 7 septembre au commissariat d’Angers, dans une affaire de coupure de courant sauvage, début juin, qui avait touché l’agglomération angevine. Les hommages, plus ou moins informés, plus ou moins déformés, se sont multipliés. Cyril Girardeau, un ancien candidat de la Nupes (un des rares à avoir conservé, et corrigé, son tweet) écrit : «La répression a assassiné […] un jeune de 28 ans. M. était un des électriciens de RTE poursuivi par l’antiterroriste pour avoir fait grève. Il s’est donné la mort suite à cette poursuite ignoble par l’Etat.»

(..)

Ces premières dénonciations en forme d’hommage reposaient souvent sur des informations erronées. M. n’a jamais été placé en garde à vue, ni arrêté ou menotté devant sa famille. Si quatre salariés de RTE ont effectivement été placés sous contrôle judiciaire après une garde à vue à la DGSI, il s’agissait d’agents du Nord. M. n’y avait rien à voir.

D’après nos informations, des cadres de la CGT ont demandé la suppression de plusieurs messages trompeurs postés par ses adhérents ou des comptes connus. Mardi dans la soirée, la section du Maine-et-Loire, où militait M., décide de publier un communiqué. «Tout ce qui a pu être dit par des politiques, c’est un peu de la récupération et certains mélangent certaines affaires. C’est désastreux. On a été obligés de communiquer pour bien clarifier les affaires», justifie aujourd’hui Pascal Tournecuillert, de la CGT énergie du 49, très affecté par la mort du jeune homme qu’il connaissait.

www.liberation.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux