Fdesouche

Les salles sont vides, ou presque. La fréquentation cinématographique a péniblement atteint au mois de septembre 7,4 millions d’entrées, soit 20% de moins qu’en septembre 2021 et 34% de moins qu’en septembre 2019, avant la pandémie, avant le confinement, et surtout avant la montée en puissance des plateformes (NDR : de streaming, type Netflix, My Canal ou Amazon prime).

Il s’agit du plus bas niveau de fréquentation enregistré depuis 1980, première année des statistiques mensuelles du Centre national du cinéma.

L’ampleur de la crise est donc manifeste, mais s’il faut davantage l’appréhender, on peut y inclure les estimations historiques, d’avant le CNC : d’après ces chiffres, la dernière année où si peu de Français sont allés au cinéma était 1909. Il est grand temps donc d’ouvrir les yeux et de pousser un cri d’alarme.

Libération


Fdesouche sur les réseaux sociaux