Fdesouche

Emmanuel Macron en avait fait une condition lors de la présentation du plan « Marseille en grand », en septembre 2021. Le milliard d’euros d’aides mis sur la table par l’Etat dans le domaine des transports publics – l’un des principaux volets du plan – devait d’abord servir à désenclaver le nord de la ville. Des quartiers où, selon les mots du président de la République, la population était « assignée à résidence » par le retard du réseau de transports. […]

Sur les 256 millions d’euros de subventions directes inscrits dans la loi de finances 2022, plus des trois quarts (201 millions) ont été fléchés vers des chantiers concernant les quartiers nord de Marseille. […]

Le Monde


Fdesouche sur les réseaux sociaux