Fdesouche

Une note des services de l’Etat datée du 27 août évoque en détail une mobilisation de la sphère islamiste sur les réseaux sociaux, ciblant la laïcité à l’école.

“A l’approche de la rentrée scolaire, plusieurs messages, sur les réseaux sociaux, de comptes gravitant autour de la mouvance islamiste remettent en cause le principe de laïcité à l’école.” Une note du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), datée du 27 août et que L’Express a pu consulter, évoque une offensive menée sur le Web visant à déstabiliser l’institution scolaire. Le document énumère, avec force détails, les différentes stratégies en cours : encouragement à porter des vêtements marquant une appartenance religieuse à l’école, incitation à la prière au sein de l’école, chantage à la photo de jeunes femmes musulmanes dévoilées, conflictualisation entre personnels éducatifs et élèves…. Ces messages sont émis dans leur grande majorité, signale la note, par des comptes anonymes créés sur les plateformes TikTok et Twitter.  

Des captures d’écran de ces comptes et des citations relevées sur les réseaux sociaux viennent appuyer ce constat. “L’école n’est pas une excuse légiféré (sic) pour ôter son voile et retarder la prière”, avance ainsi un internaute. Le 23 août 2022, une influenceuse islamiste, suivie par 47 500 abonnés, publiait une vidéo sur TikTok, encourageant, en guise de défi, les jeunes femmes de confession musulmane à “mettre une ceinture sur l’abaya [NDLR : longue robe portée au-dessus

[…]

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux