Fdesouche

Sleeping Giants (« Les Géants endormis ») est un collectif de militants agissant sur les réseaux sociaux dont l’objectif est la lutte « contre le financement des discours de haine » sur internet et dans les médias. Leur mode d’action est d’interpeller publiquement sur les réseaux sociaux les annonceurs dont les publicités apparaissent dans des médias considérés comme d’extrême droite ou dans des émissions relayant des discours jugés racistes ou sexistes. Le collectif naît en novembre 2016 aux États-Unis peu après la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, avec le lancement d’un compte Twitter visant à boycotter Breitbart News.

La branche française de Sleeping Giants apparaît le 17 février 2017 avec pour seules mentions légales « Hébergement : Google Sites 1600 Amphitheatre Parkway in Mountain View California, United States ». Elle prend d’abord pour cible deux sites d’extrême droite : le site d’information généraliste Boulevard Voltaire, fondé par Robert Ménard et Dominique Jamet, et le blog Breiz atao, créé par Boris Le Lay. Ils perdent alors presque tous leurs annonceurs : plus de 1 000 bloquent Boulevard Voltaire, tandis que Breiz atao est également banni de Google Ads.

En octobre 2019, l’antenne française interpelle la société Ferrero, qui retire l’émission Zemmour & Naulleau de la liste de diffusion des publicités Nutella.

En décembre 2019, le collectif lance une action contre Valeurs actuelles, dont selon lui « la plupart des articles reprenaient telles quelles la rhétorique, les théories complotistes, l’intolérance et l’accumulation de faits divers orientés que nous n’avions rencontrés que sur les pires blogs extrémistes », concluant que « beaucoup de ses titres ou articles n’ont rien à envier à Boulevard Voltaire, Minute ou Rivarol ». Le collectif informe plusieurs marques que leur publicité figure sur le magazine au côté de contenus qui pourraient nuire à leur image, et les incite à retirer leur publicité du magazine en ligne.

Wikipedia


Fdesouche sur les réseaux sociaux