Fdesouche

Bulgarie: deux policiers tués en tentant de stopper un bus avec 47 migrants clandestins; un “acte conscient et délibéré” de la part du chauffeur selon le procureur

Deux policiers bulgares sont morts tôt jeudi alors qu’ils tentaient d’arrêter un bus avec des migrants à bord qui étaient entrés illégalement dans le pays, a déclaré un haut responsable du ministère de l’Intérieur.

L’incident s’est produit à 05h00 du matin dans la ville de Burgas, sur la mer Noire, après que le véhicule a refusé de s’arrêter à deux postes de contrôle frontaliers consécutifs de la police, a déclaré Stanimir Stanev aux journalistes.

À bord du bus, qui portait des plaques d’immatriculation turques, se trouvaient 47 migrants dont les nationalités n’ont pas été révélées.

Le bus était entré dans une zone résidentielle lorsque les agents ont arrêté leur voiture devant lui. Le bus a percuté la voiture de patrouille et l’a écrasée avant de s’écraser contre un arrêt de bus.

Les deux policiers qui se trouvaient dans la voiture sont morts sur place. Aucune autre blessure n’a été signalée et une enquête sur l’incident a été ouverte.

Aucune charge n’a été retenue contre le conducteur jusqu’à présent, mais le procureur de district Georgi Chinev a déclaré que ses actions étaient un “acte conscient et délibéré”.

La Bulgarie, pays balkanique de sept millions d’habitants, se trouve sur l’une des principales routes empruntées par les migrants en provenance du Moyen-Orient et d’Afghanistan pour rejoindre l’Europe. Seuls quelques-uns d’entre eux souhaitent rester dans le partenaire le plus pauvre de l’UE, qu’ils utilisent comme un couloir de transit sur leur chemin vers l’ouest.

AP


Fdesouche sur les réseaux sociaux