Fdesouche

ENQUÊTE – Sur les réseaux sociaux, une nouvelle génération d’imams et de fidèles musulmans enseigne à des millions d’abonnés les règles islamiques les plus strictes, en toute maîtrise des codes 2.0.

«Les filles, vous êtes des diamants purs. Tout ce qui est rare, on cherche à le préserver. Venez, on lance la tendance de se préserver. C’est stylé! C’est super stylé ! ». Le visage fraîchement maquillé de « AmelRiseUp », 650.000 abonnés, s’affiche sur l’écran de l’application TikTok. Ce réseau social au milliard d’utilisateurs génère chaque minute des millions de vidéos courtes. Dans celle-ci postée en avril 2022, la jeune «Amel», coiffée du voile islamique, entre un tuto hijab et un verset coranique chanté, fait l’éloge du renoncement aux réseaux sociaux. « Et je parle aussi pour moi. C’est tellement devenu tendance de renoncer à se préserver. Wallah, comme on est trop inconscient! ».

Quelques secondes face caméra, et le message est passé. «Tu viens de me faire prendre conscience des choses, je t’en remercie», commente un internaute. «Qu’Allah nous permet (sic) à tous l’arrêt total de la musique», renchérit un autre. « Pareil pour moi, j’ai tout supprimé et je suis très heureux Alhamdoulillah… ».

[…]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux