Fdesouche

Devenue l’une des attractions touristiques majeures du Beauvaisis, la balade à bord d’une ancienne locomotive à vapeur séduit toujours autant les touristes. L’association a pour projet d’allonger le tracé en plusieurs étapes. Avec 200 à plus de 300 visiteurs par jour en 2022, le train à vapeur du Beauvaisis, au départ de Crèvecœur-le-Grand (Oise), a retrouvé sa fréquentation d’avant-crise. Ce dimanche 21 août, le train de 15h30 est complet.

Quelques places seulement sont encore disponibles aux autres créneaux de 14, 17 et 18 heures. Forte de ce succès, l’association du Musée des tramways à vapeur et des chemins de fer secondaires français (MTVS) ambitionne de rallonger le tracé de quatre kilomètres d’ici à 2026.

Le voyage à bord de l’une des voitures tirées par la locomotive historique datant de la fin du XIXe siècle parcourt aujourd’hui quatre kilomètres dans un sens jusqu’au village de Rotangy, puis dans l’autre, en 45 minutes. « Le premier train ne roulait que sur 200 à 300 mètres en 2015, se souvient Anthony Wagner, vice-président de l’association. D’ici à 2026, on a pour projet de prolonger la ligne jusqu’à Oudeuil », soit quatre kilomètres supplémentaires. Et d’ajouter : « à terme, on aimerait même aller jusqu’à Saint-Omer-en-Chaussée, où il y a des services, une gare. Ce sera huit kilomètres de plus qu’aujourd’hui. » […]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux