Fdesouche

Le 9 août, à Douai, un homme de 37 ans pris de boisson s’était déchaîné sur le véhicule des pompiers avant de malmener les policiers et une infirmière. Jugé ce jeudi, il a été incarcéré.

Et dire que les sapeurs-pompiers de Sin-le-Noble étaient venus le secourir… Mardi vers 18 h 30, ils sont informés qu’un homme est allongé à proximité du square du Dauphin. Il s’agit de Damien Ouffella, 37 ans. À leur arrivée, ce dernier se réveille, visiblement agacé. Il court en direction des soldats du feu, les saluant d’un doigt d’honneur, assène plusieurs coups de pied sur le pare-chocs de leur véhicule, frappant même le capot. Alertés, les policiers l’interpellent, non sans mal. Il leur balance alors un flot d’injures à la figure, les menace. « Il leur a dit qu’il allait les tuer en évoquant Mohamed Merah », rappelle Me Dominique Lasson lors du procès de l’individu, qui s’est déroulé jeudi. La procureure Cécile Villoutreix précise qu’à l’hôpital, le récidiviste a donné un coup de pied dans le ventre d’un représentant des forces de l’ordre et qu’il a pris pour cible une infirmière. « En crachant sur elle », ajoute son avocat, Me Laurent Guilmain. Pour couronner le tout, il a refusé de souffler dans l’éthylomètre.

« Vous étiez sorti de prison le 18 juin. Les vingt-neuf mentions de votre casier judiciaire tiennent sur douze pages, tous vos sursis ont été révoqués », s’alarme la présidente du tribunal,

La Voix du Nord

(Merci à Lola)


Fdesouche sur les réseaux sociaux