Fdesouche

La Patrouille de France revient à Perros-Guirec les 27 et 28 août. En pleine période de canicule et d’alerte sécheresse, l’association Citoyen à Perros, soutenue par Extinction Rebellion, demande l’annulation pure et simple du show aérien. Le maire de Perros-Guirec, lui, assure maintenir l’événement populaire.

L’association Citoyen à Perros, soutenue par Extinction Rebellion, demande l’annulation du 39e show aérien dans la cité des Hortensias : « Une fois encore, la ville de Perros-Guirec accueille la Patrouille de France et les parachutistes de 7e Ciel, dans un contexte extrêmement sensible que ce soit sur le plan climatique ou sur le plan énergie ». (…) Cette dernière rappelle, au nom du collectif, les conclusions des études menées ces dernières années par le GIEC, qui « nous a largement alertés sur notre implication dans les changements climatiques et sur les évolutions extrêmement dramatiques de ces changements si nous ne réduisons pas fortement nos émissions de gaz à effet de serre ».

Le maire de Perros, Erven Léon, a réagi. « C’est une polémique récurrente qui revient chaque année à l’approche de la venue de la Patrouille de France. C’est un évènement populaire gratuit qui fait rêver petits et grands. Au-delà de l’impact environnemental – qui reste minime par rapport à d’autres évènements – il met également en lumière des pilotes qui ont combattu pour la démocratie sur différents théâtres d’opérations durant leur carrière et avec ce qui se passe en Ukraine actuellement, c’est tout aussi important ».

Le Télégramme


Fdesouche sur les réseaux sociaux