Fdesouche

Un homme à la tête d’un juteux trafic de médicaments a été interpellé à la gare de La Courneuve. Il était spécialisé dans les antibiotiques. Son business, très rentable, lui rapportait 5 000 euros par mois. Il a reconnu se procurer ces produits « sur le marché noir à Saint-Ouen ». L’homme n’est ni médecin ni pharmacien. Originaire du Cameroun, il avait mis en place ce juteux trafic de médicaments à destination de son pays natal. Une marchandise qui se revendait sous le manteau. Il disposait aussi d’ordonnances dérobées à un médecin parisien.

Difficile pour cet homme de 51 ans de se justifier devant les policiers de La Courneuve. Ce mardi, il a été interpellé à la gare RER de La Courneuve Aubervilliers en possession de 350 boîtes d’amoxicilline. La perquisition menée à son domicile a permis de retrouver 500 nouvelles boîtes de cet antibiotique couramment prescrit en France pour lutter contre plusieurs espèces de bactéries. En ce qui concerne ces deux saisies, les médicaments n’étaient pas des contrefaçons mais d’authentiques antibiotiques issus de laboratoire pharmaceutiques.

La coquette somme de 42 000 euros en espèces a également été saisie. Elle donne une idée des très belles retombées de ce commerce totalement illégal. Une enquête bouclée en 48 heures a permis d’identifier le cerveau de ce trafic.

Le trafiquant était en situation irrégulière et vivait avec sa famille dans un foyer. Il avait déjà été interpellé pour des faits identiques en 2018. Ce nouveau trafic déjoué à La Courneuve aurait commencé en 2016. Déféré le 21 juillet, Il fera l’objet d’une convocation devant le tribunal en début d’année prochaine pour « contrebande, escroquerie, exercice illégal de la pharmacie ».

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux