Fdesouche

La Direction générale des finances publiques demande à ses agents de ne plus écrire “Monsieur” ou “Madame” dans leurs correspondances, “pour une meilleure prise en compte des évolutions de l’identité de genre” (Màj)

16/07/2022


13/07/2022


Dans une note de service interne, la direction générale des finances publiques (DGFIP) invite ses agents à ne plus mentionner la civilité des contribuables dans leurs courriers.

Recevoir un courrier de son contrôleur des impôts est rarement un moment très agréable. Heureusement, pour ne pas trop incommoder le destinataire de la pénible missive, l’administration fiscale pense à tout. Ainsi dans une note de service interne adressée à ses agents le 6 juillet, la direction générale des finances publiques (DGFIP) enjoint les contrôleurs fiscaux à ne pas heurter l’identité de genre des contribuables en bannissant les mentions de civilité de l’ensemble de leurs communications.

Concrètement, la note, consultée par Le Figaro, recommande de revoir l’accroche et la formule de politesse en début et en fin de courrier, ainsi que le bloc destinataire où sont inscrits le nom et l’adresse de la personne à qui la communication est adressée. Finis les «Bonjour Monsieur» et «Bonjour Madame» en préambule, les contrôleurs fiscaux se contenteront d’un simple «Bonjour», tout court.

[…]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux