Fdesouche

Le manuel “L’intégration de la dimension de genre pour les gestionnaires de la santé : une approche pratique” traite de la manière dont les normes, les rôles et les relations entre les sexes influencent les comportements et les résultats liés à la santé ainsi que les réponses du secteur de la santé. Dans le même temps, il reconnaît que l’inégalité entre les sexes est un déterminant transversal de la santé qui fonctionne en conjonction avec d’autres formes de discrimination fondées sur des facteurs tels que l’âge, le statut socio-économique, l’appartenance ethnique ou le lieu d’origine et l’orientation sexuelle. Le manuel fournit une base pour aborder d’autres formes de discrimination liées à la santé.

La première édition du manuel date de 2011, et l’OMS est en train de le mettre à jour à la lumière des nouvelles données scientifiques et des progrès conceptuels sur le genre, la santé et le développement….

Le processus de révision et de mise à jour s’appuiera sur les travaux approfondis qui figurent déjà dans le manuel. Il sera axé sur :

  1. La mise à jour des concepts clés autour du genre ;
  2. Mettre en évidence et développer le concept d’intersectionnalité, qui étudie la manière dont les dynamiques de pouvoir liées au genre interagissent avec d’autres hiérarchies de privilèges ou de désavantages, entraînant des inégalités et des résultats de santé différents pour différentes personnes. Les facteurs d’intersection comprennent le sexe, l’origine ethnique, la race, l’âge, la classe, le statut socio-économique, la religion, la langue, la situation géographique, le statut de handicap, le statut migratoire, l’identité et l’expression de genre, l’orientation sexuelle et la situation politique
  3. Dépasser les approches binaires du genre et de la santé pour reconnaître la diversité sexuelle et de genre, ou les concepts selon lesquels l’identité de genre existe sur un continuum et que le sexe ne se limite pas à homme ou femme.
  4. Introduire de nouveaux cadres et outils relatifs au genre, à l’équité et aux droits de l’homme afin de soutenir davantage le renforcement des capacités autour de ces concepts et l’intégration de leurs approches dans le travail de l’OMS.

OMS

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux