Fdesouche

10/07/2022

Lien vers le sondage

Réactions de représentants de la “Nupes” :


09/07/2022

Le gouvernement souhaite rendre possible l’expulsion de « tout étranger » qui « a commis des actes graves » en levant notamment la condition de l’âge d’arrivée en France, a fait savoir le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin dans un entretien au « Monde » en ligne ce samedi 9 juillet. Cette nouvelle disposition sera intégrée à la future loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi), « présentée à la rentrée », a déclaré le ministre de l’Intérieur.

 « Aujourd’hui, un étranger qui a commis des actes graves n’est pas expulsable dès lors qu’il remplit certaines conditions, comme une arrivée sur le territoire national avant l’âge de 13 ans », a déclaré le ministre.  « Nous voulons permettre l’expulsion de tout étranger reconnu coupable d’un acte grave par la justice, quelle que soit sa condition de présence sur le territoire national », a-t-il ajouté.

Cette nouvelle disposition sera intégrée à la future loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi), « présentée à la rentrée », a ajouté le ministre. « Nous sommes prêts à discuter, à amender et à trouver des compromis avec les LR, les centristes et même une partie de la gauche » pour faire adopter cette loi, a-t-il poursuivi.

Le gouvernement est également disposé à « reprendre » dans la Lopmi « un certain nombre de propositions comme la loi anticasseurs de Bruno Retailleau (LR) », a encore dit Gérald Darmanin et, « en matière d’immigration, à réfléchir aux conclusions de l’excellent rapport » de François-Noël Buffet (LR).

L’Obs


Fdesouche sur les réseaux sociaux