Fdesouche

Nassim Belabbas, 47 ans, est droit dans ses baskets. Les mains dans les poches. Tranquille… Moins d’un mois après être sorti de prison, le voilà de nouveau jugé, le 4 juillet, en comparution immédiate, au tribunal correctionnel d’Avignon. Et condamné à huit mois de prison ferme assortis d’un maintien en détention et de 500 euros de dommages et intérêts.

[…]

Un guide touristique des tribunaux judiciaires

« Vous voulez que je vous dise quoi ? », s’emporte cet homme au cours d’un vif échange avec le président Lionel Mathieu. Il ne cesse de couper la parole lorsque le magistrat aborde les faits ou son casier judiciaire lourd de 30 mentions.  Il traîne essentiellement des condamnations pour des violences, des outrages et des menaces sous l’emprise de l’alcool. Lyon, Saint-Etienne, Brest, Béziers, Marseille, Annecy… Son histoire pénale est un guide touristique des tribunaux judiciaires.

[…]

« Franchement, je ne lui ai jamais mis une patate. Je n’ai jamais levé la main sur une femme. Je lui ai caressé le visage… Je lui ai caressé le menton. C’est vrai que je bois. J’ai juste fêté ma sortie de prison », assure le prévenu.

[…]

Le Dauphiné

C’est le type d’agression que craignent de nombreuses jeunes femmes. Croiser la route d’un homme imbibé d’alcool et pris d’une haine pour la gent féminine.

Nous sommes rue de la République, le 1er juillet, vers 22h30, à Avignon. Un groupe d’amies pensent passer une soirée agréable quand elles croisent la route d’un sans domicile fixe de 47 ans qui ne tient plus très droit…

Insultes, gifle et coup de poing

L’homme trouve toutefois la force de les suivre et de les insulter sur plusieurs dizaines de mètres pour finir par arriver jusqu’à l’une d’elles. Selon une source policière, cette dernière reçoit une gifle et un coup de poing au visage. Elle a la chance de n’être que très légèrement blessée. Les cris des jeunes femmes finissent par attirer l’attention et une voiture s’arrête près d’elles. Ce qui a le mérite de mettre en fuite l’individu qui est finalement arrêté quelques rues plus loin par des policiers.

[…]

Le Dauphiné


Fdesouche sur les réseaux sociaux