Fdesouche

24/06/2022

La région Île-de-France suspend sa subvention à la Ligue de l’enseignement après des propos « contraires aux valeurs de la laïcité et de la République » tenus par sept élèves encadrés par cette association, lors d’un concours d’éloquence sur la laïcité.

La ligue de l’enseignement devra se passer des financements de la région Île-de-France. La collectivité tenue par Valérie Pécresse suspend sa subvention après des propos « contraires aux valeurs de la laïcité et de la République » tenus par sept élèves encadrés par cette association, lors d’un concours d’éloquence sur la laïcité, a indiqué ce jeudi 23 juin la région à l’AFP.  « Des propos tenus par des lycéens lors du concours sont inacceptables, contraires aux valeurs de la laïcité et de la République », a indiqué à l’AFP l’entourage de la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, confirmant une information de Charlie Hebdo.

« Sur les neuf candidats de la demi-finale, sept ont tenu ces propos et les sept ont été coachés par la Ligue de l’enseignement. La subvention de la Ligue de l’enseignement est suspendue, il y aura un audit interne lancé sur la Ligue de l’enseignement », a-t-on ajouté. La subvention annuelle pour le concours d’éloquence s’élève à 10 000 euros, selon la Ligue de l’enseignement.

Selon Charlie Hebdo, des propos tels que « la laïcité est le cercueil des femmes » ou encore « la laïcité est une forme de dictature » ont été rapportés par ces lycéens. La région reproche à la Ligue de l’enseignement – qui regroupe des associations locales proposant des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs et se présente comme un mouvement laïc d’éducation populaire –, un « défaut d’encadrement dans la préparation du concours et de la matière ».

(…) Marianne

17/06/2022

www.lepoint.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux