Fdesouche

Depuis le retour en masse des visiteurs étrangers à Paris, après deux années de crise Covid, le secteur de la tour Eiffel est devenu un repère à arnaques. Les vendeurs à la sauvette pullulent, proposant pour plus d’une trentaine d’euros de simples vins mousseux. Tandis que les joueurs de bonneteau escroquent les touristes par dizaines en plein Champ-de-Mars, les tuk-tuks transportent leur clientèle sans se plier à la réglementation, aux risques et périls de leurs usagers.

Merci à Hector.


Fdesouche sur les réseaux sociaux