Fdesouche

Tout a commencé sur le périphérique parisien, au niveau de la porte de Saint-Ouen (XVIIe). Les policiers de la BAC de nuit (brigade anti criminalité) de Paris en patrouille repèrent un véhicule, une Peugeot 208 avec à son bord une conductrice et un passager. Les fonctionnaires voient la conductrice commettre une infraction au Code de la route.

[…]

Pendant ce temps-là, le passager a pris ses jambes à son cou. Un des policiers se met à ses trousses. Et le rattrape un peu plus loin, rue Aimé-Césaire, à côté de la station de métro Saint-Ouen de la ligne 14. L’interpellation est musclée. Le fonctionnaire arrive à maîtriser le fuyard mais se retrouve dans un guet-apens. Plusieurs hommes surgissent et l’entourent, lui dérobent sa matraque télescopique et le rouent de coups.

Le policier doit son salut à l’arrivée de renforts. Le fonctionnaire est transporté à l’hôpital, sans pronostic vital engagé. Le fuyard, interpellé, blessé à l’arcade sourcilière, a été emmené lui aussi à l’hôpital puis placé en garde à vue. Le policier blessé a porté plainte. L’enquête a été confiée au commissariat du XVIIIe.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux