Fdesouche

Deux policiers de la brigade anti-criminalité de Saint-Omer ont été agressés, rue de Dunkerque, lors d’un contrôle dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22 mai. Un homme âgé d’une trentaine d’années a été interpellé et sera jugé mercredi.

Dans la nuit de samedi à dimanche, aux environs de cinq heures du matin, les forces de l’ordre veulent procéder au contrôle d’un véhicule à la trajectoire douteuse et roulant à vive allure dans les rues de Saint-Omer. Deux policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) interceptent le véhicule dans le bas de la rue de Dunkerque, près du quai des Salines. Le conducteur, visiblement en état d’ébriété, a d’abord percuté délibérement le véhicule de police avant de sortir de son véhicule. « Il a refusé de se soumettre au test d’alcoolémie, raconte Hugo Wyon, commissaire de la circonscription de sécurité publique de Saint-OmerPuis, sans raison apparente, il a commencé à donner des coups aux deux policiers ».

Un individu connu défavorablement

Les deux membres de la BAC ont reçu de multiples coups de poing au niveau du visage et du thorax. « Ils sont marqués sur leur visage avec des hématomes visibles, détaille Hugo Wyon. Ce sont des hommes expérimentés qui ont été confrontés à des situations tendues mais là, on est au-delà de la rébellion, c’était un déchaînement de violence ». Les policiers ont tout de même réussi à maîtriser l’individu qui a été placé en garde à vue. Les deux membres de la BAC ont, quant à eux, été transportés aux urgences d’Helfaut pour des examens complémentaires. « Ils sont secoués mais ils vont bien », indique le commissaire Wyon qui explique « qu’une agression de ce type, ça arrive très rarement ». (…)

Comparution devant la justice mercredi

L’individu interpellé est âgé d’une trentaine d’années et compte près d’une vingtaine de condamnations à son casier judiciaire, selon le parquet de Saint-Omer, en charge de l’enquête.

(…) La VDN

(Merci à BB)


Fdesouche sur les réseaux sociaux