Fdesouche

“Du côté de l’ESR”, et particulièrement en sciences sociales, “il n’y a pas assez d’enseignants non-blancs”, estime le directeur du département d’histoire de Sciences Po Paris Pap Ndiaye pour qui il faut “ouvrir le chantier qui consiste à favoriser la diversité” dans les universités.

Interrogé par AEF le 12 décembre 2016, ce spécialiste de l’histoire des États-Unis et des minorités prolonge l’intervention qu’il a donnée lors de la journée des référents “racisme et antisémitisme” des universités (lire sur AEF). Parce que ces enjeux restent “marginaux sur le plan politique”, le racisme, l’antisémitisme et les questions qui y sont liées “sont des objets d’études relativement marginaux dans le monde de la recherche français”, regrette-t-il. Il estime donc que plus de diversité dans le corps académique permettrait notamment que ces questions soient “plus traitées dans le futur”.

AEF.info

(Merci à Macadam)


Fdesouche sur les réseaux sociaux