Fdesouche

C’est une opération de police savamment préparée qui s’est déroulée ce mardi après-midi, à partir de 16 heures, à la barbe des touristes du monde entier venus admirer la Dame de fer. Et qui a mobilisé la garde et l’arrière-garde de la préfecture de police. 150 fonctionnaires au total, issus de nombreux services. Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), direction de l’ordre public et de la circulation, commissariats des VIIe et XVIe arrondissements, brigade fluviale mais aussi office central pour la répression de l’immigration irrégulière ou encore direction départementale de la protection des populations. Les fonctionnaires mobilisés ont procédé à l’interpellation de 35 vendeurs illégaux et saisi 200 kilos de marchandises.

« Ce problème de sauvette est un puits sans fond, décrypte découragé un policier. On arrive, on contrôle, on saisit et ils reviennent ! » Isabelle Tomatis, la nouvelle patronne de la DSPAP, qui dirigeait l’opération, ne s’en cache pas. « On est lucides. Ils reviennent effectivement tout le temps. Il faut être présent et de manière permanente. C’est la répétition qui est importante. Et on va revenir ! » […]

La commissaire contextualise le phénomène : « Ce n’est pas une délinquance massive en termes de chiffres. Mais en termes d’image, c’est dévastateur. » Et de citer ces touristes qui viennent « s’offrir un moment d’émerveillement » au pied de la tour Eiffel et qui se retrouvent « entrepris » par les chauffeurs de tuk-tuk, les « sauvettes », souvent arnaqués et, pire, agressés par les joueurs de bonneteau et leurs guetteurs. […]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux