Fdesouche

L’ancien migrant réfugié en France avait fait de ses difficultés une force pour réussir en France et sortir diplômé de l’institut d’études politiques. Il vient d’être mis en examen, notamment pour recel, dans une vaste affaire de vols de smartphones. Il a été maintenu en détention ce vendredi par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes.

Le « premier Afghan à avoir fait Sciences-po Paris » se retrouve impliqué dans une enquête pour « recel » de smartphones volés en bande organisée, « blanchiment aggravé » et « association de malfaiteurs ». Cet homme de 31 ans est en effet soupçonné d’avoir été membre d’un réseau qui écoulait à l’étranger des téléphones volés dans des entreprises françaises spécialisées dans leur reconditionnement. 

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux