Fdesouche

08/04/2022

Assises – de 25 ans à 8 ans requis contre les accusés de tortureIls comparaissent pour séquestration, violence en réunion et actes de barbarie

Aucune maladie mentale

Les avocats de la défense ont principalement plaider pour que la cour tienne compte de certaines circonstances atténuantes dues à des parcours de vie difficile.  Les différents experts qui se sont succédés à la barre ont tous conclu qu’aucun ne souffrait de maladie mentale même si le principal accusé a des tendances manipulatrices, « sociopathiques » et avec un faible sens moral et d’empathie. A noter que son avocat a contesté l’accusation de viol.
Ils se sont surtout attachés à démontrer leur jeunesse difficile, sans cadre, avec un sentiment d’abandon parental, qui les a conduit à la délinquance et dans le monde des stupéfiants.

[…]

L’article dans son intégralité sur Epinal Infos


30/03/2022

Cinq hommes devant les assises pour séquestration, violences et viol à Épinal

Ce jeudi, devant la cour d’assises d’Épinal comparaissent Nadjib, Samir et Ali Lahouazi, ainsi que Sofiane Chater et Vadim Janvier. Ils sont accusés d’avoir séquestré et violenté deux personnes à Épinal en 2018. Une troisième victime avait été séquestrée ainsi que violée. Les prévenus encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

L’affaire remonte à 2018, où le 22 et 25 septembre, des personnes ont été séquestrées et violentées, sur fond de drogue et de dettes, par Nadjib Lahouazi, 32 ans ; Samir Lahouazi, 23 ans ; Ali Lahouazi, 24 ans ; Vadim Janvier, 46 ans et Sofiane Chater, 24 ans. Les victimes : un couple de trentenaire et une femme également âgée d’une trentaine d’années. Dans un appartement situé dans une…

[…]

L’article dans son intégralité sur VosgesMatin


Fdesouche sur les réseaux sociaux