Fdesouche

Le ministère de la population pénale et la DAP mettent tout en œuvre pour permettre aux détenus des prisons françaises d’accomplir leur devoir civique afin de donner des gages d’amendement et de réinsertion… à moins que des motivations moins glorieuses ne se cachent derrière cet empressement!

Pendant ce temps-là, de nombreux Personnels pénitentiaires, qui seront en service les deux dimanches du scrutin de l’élection présidentielle, se voient refuser le droit d’exercer personnellement leur droit de vote !

Pour l’UFAP UNSa Justice, cette pratique est INACCEPTABLE et SCANDALEUSE !…

La quasi-majorité des chefs d’établissement ont d’ores et déjà annoncé la couleur aux agents en service 12H les 10 et 24 avril prochains : toute demande légitime pour se rendre, durant le service, dans l’isoloir et glisser dans l’urne leur bulletin de vote fait l’objet d’une fin de non-recevoir !…

Pire, les Agents, à quelques jours du scrutin, sont invités à voter par procuration, point barre !… De qui se moque-t-on ?

Et celles et ceux qui n’ont pas de personne de confiance ou de famille sur place, ils font comment ?

Sans sombrer dans des comparaisons inappropriées, les Personnels pénitentiaires ne sont ni des citoyens de seconde zone ni des sous-citoyens !… Les Agents qui assureront la continuité du service public n’ont pas à être écartés de la vie démocratique du pays à la suite d’un énième manque d’anticipation de la DAP !…

L’UFAP UNSa Justice, à l’image des rares initiatives locales, exige du DAP la publication EN URGENCE d’une note rendant OBLIGATOIRE l’organisation d’aménagements de poste et de relèves utiles et nécessaires afin de permettre aux agents en service de se rendre dans leur bureau de vote et de revenir à l’établissement !

VOTER EST UN DROIT !

POUR L’UFAP UNSa Justice, IL EST HORS DE QUESTION QUE LES PERSONNELS PENITENTIAIRES EN SOIENT PRIVÉS !…

Site du syndicat Ufap UNSa Justice


Fdesouche sur les réseaux sociaux