Fdesouche

Le collectif “Bretagne contre les fermes usines” a déversé une partie des céréales transportées par un train affrêté par Axéréal, coopérative loirétaine, sur les voies, alors qu’il se rendait dans une usine d’alimentation animale. L’interprofession, Intercéréales, présidée par Jean-François Loiseau, président d’Axéréal, s’indigne.

Ce samedi 19 mars au matin, près de Pontivy (Morbihan), le collectif “Bretagne contre les fermes usines”, soutenu par Extinction Rébelliona construit un muret sur les rails de façon à stopper un train de céréales destiné à une usine de nutrition animale, appartenant à Sanders, filiale du groupe Avril. Les militants ont ensuite ouvert les vannes du train, affrété par Axéréal, la coopérative agricole dont le siège social se trouve à Olivet. Une partie des céréales se sont déversées sur les voies ferrées.

L’interprofession Intercéréales, présidée par Jean-François Loiseau (également président d’Axéréal) a rédigé un communiqué de presse pour s’indigner de cette action et dénoncer : “Une quarantaine de membres (…) ont déversé les 1.500 tonnes (soit l’équivalent de 6 millions de baguettes) du chargement sur les voies de chemin de fer.” Et ce, “alors même que le monde mesure jour après jour les conséquences de la guerre en Ukraine sur les risques d’approvisionnement en céréales.” 

(…) La Rep


Fdesouche sur les réseaux sociaux