Fdesouche

Un Irakien de 51 ans, deux Syriens de 60 et 45 ans et une Française, employée à la mairie de Limoges, ont été placés sous contrôle judiciaire à l’issue de leur audition par un juge d’instruction. Ils ont été arrêtées mardi en Limousin et dans l’Indre pour avoir organisé l’entrée irrégulière et l’aide au séjour de dizaines de ressortissants irakiens et syriens, a appris l’AFP vendredi 11 mars de source judiciaire. De sources concordantes, la fonctionnaire impliquée, âgée de 49 ans, n’a pas utilisé sa position au sein de la mairie pour favoriser l’accueil de ces migrants.

Selon l’enquête, des dizaines de migrants sont passés par cette filière et ont versé plusieurs milliers d’euros pour pouvoir venir s’installer en France ou entamer des démarches administratives afin d’obtenir le statut de demandeur d’asile. Ils obtenaient alors le versement d’allocations.

L‘enquête a été menée pour aide à l’entrée au séjour irrégulier en bande organisée, obtention indue de carte d’identité et de prestations sociales et faux et usage de faux. Entamée depuis plusieurs années par la police aux frontières, elle a conduit à une co-saisine du Service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Limoges en raison de flux financiers importants entre l’un des Syriens impliqués et des États de la péninsule arabique.

Le Figaro

Merci à Blaireau Bondissant


Fdesouche sur les réseaux sociaux