Fdesouche

Plusieurs dizaines d’hommes réfugiés d’Ukraine ont été accueillis ce jeudi au gymnase Jacob. Parmi eux, de nombreux jeunes africains qui étudiaient dans le pays en guerre. Et qui s’interrogent désormais sur leur avenir professionnel.

Certains tirent une petite valise, mais la plupart ont juste un sac à dos. Ils ne voyagent pas, ils fuient. Ce jeudi, quelques dizaines d’hommes ont été accueillies à Livry-Gargan au gymnase municipal Jacob, réquisitionné par la préfecture de Seine-Saint-Denis pour venir en aide aux réfugiés qui ont quitté l’Ukraine afin d’échapper à la guerre menée par la Russie. Si deux d’entre eux, qui n’ont pas souhaité répondre à nos questions, nous ont simplement lancé en anglais « On est trop fatigué, on a connu les bombes »

(…) Le Parisien

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux