Fdesouche

L’Autriche aidera les États voisins à faire face à l’afflux attendu en provenance d’Ukraine après l’attaque militaire de la Russie contre le pays, en admettant des réfugiés ukrainiens malgré sa politique générale restrictive en matière de migration.

De nombreux pays de l’UE voisins de l’Ukraine ont déjà fait part de leur volonté d’accueillir des réfugiés en provenance de l’Ukraine déchirée par la guerre et se préparent à recevoir des milliers de migrants.

«  La pression s’accentue sur les frontières slovaques, mais aussi hongroises et polonaises. Nous devons maintenant soutenir ces pays par solidarité  », a déclaré jeudi le chancelier autrichien Karl Nehammer. «  Nous sommes une famille européenne et les familles se soutiennent les unes les autres  », a-t-il ajouté.

Alors que l’Autriche s’est longtemps prononcée contre l’admission de davantage de réfugiés dans l’Union européenne et n’a cessé de réclamer des contrôles plus stricts aux frontières, Vienne s’est montrée disposée à accueillir des réfugiés en provenance d’Ukraine.

Après l’annexion de la Crimée en 2014, l’Autriche n’a pas fait partie des pays d’accueil des réfugiés ukrainiens et ne compte pas de communauté ukrainienne notable. Cependant, l’Autriche est prête à accueillir des réfugiés de la «  famille européenne.  »

Euractiv


Fdesouche sur les réseaux sociaux