Fdesouche

Valérie Pécresse est une femme qui a des comptes à nous rendre lorsqu’elle nous reçoit en visio dans son QG de campagne. Son opposition au mariage pour tous, sa participation à un meeting de Sens Commun, les freins de son camp politique à la PMA pour toutes ou encore à toute forme d’amélioration des conditions de vie des personnes transgenres.

Mais la désormais candidate Les Républicains (LR) à l’élection présidentielle n’est pas prête à des excuses. Au contraire, elle affirme avoir toujours appartenu à “la frange progressiste” de la droite. Elle en veut notamment pour preuve qu’elle aurait toujours condamné les politiques LGBTphobes en Pologne ou en Hongrie. Si elle est élue en 2022, elle assure aussi vouloir ouvrir davantage les établissements scolaires aux associations qui luttent contre les LGBTphobies. Plus encore, elle promet que la libre détermination du genre fait partie de son ADN. […]

Têtu


Fdesouche sur les réseaux sociaux