Fdesouche

“Ce n’est plus la Californie dans laquelle nous avons grandi, et je ne vois pas les choses s’améliorer”. Mitzi et Xavier n’ont plus qu’une envie : quitter leur ville californienne de Lincoln pour déménager dans le Tennessee. Pourquoi partir alors qu’ils gagnent bien leur vie et bénéficient ici d’un cadre de vie paisible et ensoleillé ? “Les impôts, la politique, les SDF, les risques d’incendie, la pollution…”, répond pêle-mêle Mitzi. “Oui on gagne de l’argent, mais on en reverse beaucoup à l’État, ajoute Xavier. Dans le Tennessee, la taxe foncière est de 2300 dollars par an, ici c’est 700 dollars juste pour un mois”. Et en déménageant, les deux parents peuvent s’offrir une immense villa pour 350.000 euros.

Comme eux, de nombreux habitants font ce choix du “Cal exodus”. La pandémie et le télétravail ont accéléré le processus, mais la tendance s’était amorcée avant. La Californie pourrait ainsi connaître sa quatrième année consécutive de solde migratoire négatif. En 2021, avec les départs plus importants que les arrivées, l’État a perdu 367.000 habitants.

TF1


Fdesouche sur les réseaux sociaux