Fdesouche

Un ressortissant algérien a été condamné à neuf années de prison par la cour d’assises des mineurs des Côtes-d’Armor, ce lundi 31 janvier. Le 25 septembre 2017, il avait violé une jeune fille de 16 ans dans le parc des Promenades à Saint-Brieuc.

La cour d’assises des Côtes-d’Armor a condamné un jeune homme à neuf ans de prison, ce lundi 31 janvier 2022, pour un viol commis le 25 septembre 2017, vers 21 h, au pied du palais de justice de Saint-Brieuc, dans le parc des Promenades. L’épilogue d’un long dossier judiciaire, pour la victime, qui avait 16 ans au moment de son agression.

Le suspect, qui en 2017, était pris en charge au titre d’un statut de mineur non accompagné, avait fui la région briochine, et la Bretagne, sitôt après les faits. Son parcours avait dès lors donné du fil à retordre aux policiers chargés de l’enquête. Ces derniers avaient pourtant bien interpellé rapidement un individu lui ressemblant fortement.

Interpellé aux Pays-Bas

Las, ce n’était pas le bon. L’affaire avait d’ailleurs valu au malencontreux sosie d’être lui-même victime d’une agression. C’est que la photo du suspect circulait beaucoup sur les réseaux sociaux, au point qu’un petit groupe de Briochins l’avait repéré à la sortie du commissariat. Pensant tenir le bourreau de la jeune fille, ils lui avaient cassé la figure.

Le Télégramme


Fdesouche sur les réseaux sociaux