Fdesouche

23/01/2022

Merci à adrii


21/01/2022

Dix-huit membres des forces de sécurité kurdes ont été tués ainsi que 39 jihadistes de l’EI dans une attaque du groupe État islamique contre une prison dans la ville de Hassaké, dans le nord-est de la Syrie. Dans la matinée de ce vendredi 21 janvier, les combats se poursuivaient à l’intérieur et à l’extérieur de la prison, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme et des sources proches de Damas.

Plusieurs heures après l’assaut contre la prison de Ghwayran, dans la ville de Hassaké, couplé à un assaut mené de l’extérieur, les forces kurdes n’avaient toujours pas repris le contrôle du centre de détention, vendredi dans la matinée.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme rapporte que des centaines de membres du groupe État islamique ont pris le contrôle de la prison après avoir saisi des armes et des munitions appartenant à la garnison.

Les jihadistes ont provoqué une mutinerie après un assaut audacieux mené à l’extérieur de la prison. Des combattants du groupe État islamique ont fait exploser une voiture piégée et un camion-citerne près du portail principal.

Des cellules dormantes jihadistes ont ensuite attaqué les forces kurdes autour de la prison, qui renferme le plus grand nombre de détenus du groupe État islamique au monde : 3 500 jihadistes dont des chefs importants, selon l’Observatoire syrien. […]

RFI


Fdesouche sur les réseaux sociaux