Fdesouche

L’un des deux hommes accusés d’avoir souillé la Scala dei Turchi, en Sicile, a été l’auteur d’un attentat raté contre le métro de Milan en 2002

Les deux auteurs du vandalisme de la Scala dei Turchi, la falaise rocheuse près d’Agrigente enduite de poussière rouge dans la nuit du 7 au 8 janvier puis nettoyée, ont été identifiés et signalés : l’un d’eux est Domenico Quaranta, déjà auteur de une tentative d’attentat dans le métro de Milan en 2002, tandis que l’autre est Francesco Geraci, au casier vierge.

[…]

“Nous combattons pour la cause d’Allah et nous ne nous arrêterons pas tant que vous ne vous serez pas soumis à l’adoration d’un seul Dieu. Dieu est grand.”

Quaranta, qui était à l’époque peintre en bâtiment et s’était récemment converti à l’islam, a été arrêté deux mois plus tard et condamné définitivement en 2006 à 16 ans de prison pour tentative de massacre, dégradation et port illégal d’armes de guerre.

Outre la tentative d’attentat dans le métro de Milan, il a également été condamné pour trois autres incidents similaires, dont l’explosion d’une bonbonne de gaz sur les marches du Temple de la Concorde, dans la Vallée des Temples à Agrigente, le 5 novembre, 2001. Il était revenu à la liberté en 2020 et, en septembre de la même année, il avait commis un autre acte de vandalisme, en enduisant la paroi rocheuse de la falaise de Punta Bianca, également dans la province d’Agrigente, de peinture en aérosol rouge. En février dernier, le procureur d’Agrigente a demandé qu’une mesure spéciale de surveillance soit ordonnée contre lui, mais en juillet, le tribunal de Palerme a rejeté la demande.

[…]

L’article dans son intégralité sur Il Post


Fdesouche sur les réseaux sociaux