Fdesouche

Royaume-Uni – Jack Merritt et Saskia Jones ont été tués par des terroristes lors d’un attentat près du London Bridge.

L’université de Cambridge a supprimé le programme Learning Together sur la réhabilitation des prisonniers après l’attaque terroriste meurtrière de 2019 au Fishmonger’s Hall lors de l’une des conférences organisées par le groupe.

Jack Merritt, 25 ans, et Saskia Jones, 23 ans, bénévoles du programme Learning Together, ont été tués par le terroriste condamné Usman Khan lors d’un événement marquant le cinquième anniversaire du programme.

Une enquête sur leur mort a relevé l’incapacité de Learning Together à détecter le danger que représentait Khan, ainsi que leur attitude laxiste en matière de sécurité.

Aujourd’hui, une étude de l’Université de Cambridge sur le programme a recommandé sa suppression.

L’enquête a révélé que Learning Together considérait Khan comme une “tête d’affiche” du programme, car il semblait être devenu une personne complètement réinsérée après avoir participé à plusieurs de ses cours alors qu’il était à la prison de haute sécurité de Whitemoor.

Khan est même apparu dans une vidéo promotionnelle diffusée lors d’un événement de Learning Together organisé quelques mois après sa libération.

(…) Lundi, Dave Merritt, le père de Jack, a déclaré au Guardian : “Le programme Learning Together a fait beaucoup de bien aux prisonniers et aux étudiants de l’université de Cambridge qui y ont participé, et pour cette raison, il est triste que le programme ne se poursuive pas.”

(…) The Guardian

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux