Fdesouche
[…]

Jeff Hoeyberghs avait donné le 4 décembre 2019 une conférence à l’université gantoise, sur invitation de l’association des étudiants catholiques flamands (KVHV), au cours de laquelle il avait tenu une série de propos sexistes et désobligeants. L’homme avait ainsi déclaré que “les femmes veulent les privilèges de la protection masculine et de l’argent, mais elles ne veulent plus ouvrir les jambes” ou “qu’on ne peut pas traiter une femme sur un pied d’égalité sans devenir son esclave“. Il avait agrémenté son intervention d’autres “nous leur avons donné des machines à laver, des lave-vaisselle, des femmes de ménage, jusqu’à ce qu’elles deviennent elles-mêmes superflues“.

Son avocat avait déposé une demande de récusation du président du tribunal correctionnel Jan Van den Berghe, qui avait été rejetée par la cour d’appel. 

Jeff Hoeyberghs a déjà annoncé qu’il ferait appel de sa condamnation, ce que confirme son avocat. “La Cour constitutionnelle a récemment rendu un arrêt dans lequel elle estime que le crime de lèse-majesté viole la liberté d’expression. Mais l’opinion forte d’un homme blanc sur certaines femmes donne bien lieu à une condamnation avec une peine de prison effective. Comprendra qui pourra“, réagit Me Rider.

[…]

RTBF


Fdesouche sur les réseaux sociaux