Fdesouche

Le Groupe de travail sur les personnes d’ascendance africaine s’est rendu à Paris, en France, du 13 au 16 décembre pour évaluer et mieux comprendre la situation des personnes d’ascendance africaine dans le pays. 

Cette visite préparatoire va aussi fournir des conseils pour aider les personnes d’ascendance africaine et les parties prenantes concernées, à protéger leurs droits humains et à soutenir leur intégration dans l’effort de développement du pays. 

(…) Contrairement aux visites de pays par les procédures spéciales des Nations Unies, qui ont lieu à l’invitation du gouvernement hôte et se concentrent sur l’établissement des faits, le diagnostic et les recommandations, cette visite de travail visait à examiner et à comprendre les potentialités et obstacles existants à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies spécifiques aux personnes d’ascendance africaine, y compris l’invisibilité ou le mépris des expériences actuelles qui peuvent découler de l’héritage du colonialisme et de la traite des Africains réduits en esclavage. 

(…) Bien que le Groupe de travail n’ait pas rencontré à ce stade de représentants du gouvernement français, il partagera avec lui les observations recueillies lors de cette visite en vue d’initier un dialogue fondé sur les engagements du pays en matière de droits humains. « La France ne doit pas perdre une opportunité économique de bénéficier du potentiel démontré des personnes d’ascendance africaine », a-t-elle indiqué.

(…) UN

Merci à Franck


Fdesouche sur les réseaux sociaux