Fdesouche
[…] Le Brexit change la donne. Son permis de résidence british ne vaut plus rien du tout de l’autre côté de la Manche. Il entame donc des démarches pour obtenir un titre de séjour tricolore. Amarré depuis un an au port de Nancy ou à Jarville, il fait une demande en juin dernier à la préfecture.

Ce qui revient à se jeter dans la gueule du loup. Car jusque-là, l’octogénaire vivait tranquillement comme un ermite sur son bateau. Il n’embêtait personne et personne ne l’embêtait. « C’est quelqu’un qui ne fait pas de vague », confirme Emmanuel, un de ses amis.

Mais l’administration n’en a absolument pas tenu compte. Non seulement, la préfecture lui a refusé un titre de séjour mais elle lui a donné 30 jours pour quitter la France.

Pourquoi ? Essentiellement parce qu’« il ne fait pas mention de liens personnels et familiaux » dans l’Hexagone et qu’il « ne justifie pas d’une particulière insertion dans la société française ». La préfecture lui reproche en particulier de ne pas parler français. Ce qui ne l’a pas empêchée de lui envoyer son arrêté d’expulsion… en français. […]

« La chose la plus facile pour moi, serait de boire plusieurs whiskys avant de me jeter à l’eau », soupire le vieil Australien, désabusé. […]

L’Est Républicain


Fdesouche sur les réseaux sociaux