Fdesouche

Tribunal d’Orléans : condamné à 36 reprises, il viole ses obligations dès sa sortie de détention et retrouve la prison

Un trentenaire orléanais atteint de schizophrénie retourne en prison après en être tout juste sorti. Ce mardi, il a écopé d’une peine ferme pour, encore une fois, ne pas avoir respecté la mesure individuelle de contrôle administratif et de surveillance dont il faisait l’objet.

[…]

L’article dans son intégralité sur La République Du Centre


25/11/2021

Tribunal d’Orléans : un trentenaire déjà condamné à 37 reprises reste en détention provisoire

[…]

Cet Orléanais de 38 ans, dont le casier judiciaire comporte 36 condamnations avec une 37e en attente d’inscription, était de nouveau devant le tribunal correctionnel d’Orléans, ce mercredi 24

Atteint de schizophrénie, et placé sous curatelle renforcée à sa demande, il était jugé en comparution immédiate pour ne pas avoir respecté la mesure individuelle de contrôle administratif et de surveillance (Micas).

Sorti le 6 novembre de prison, il ne devait sortir de son appartement thérapeutique à Saint-Jean-de-Braye que pour aller “pointer” une fois au commissariat, faubourg Saint-Jean à Orléans. Or, dès le 6 novembre, il en a profité pour aller dans des bars, des restaurants, dans le centre-ville, voir des membres de sa famille.

Un prévenu dangereux, ne respectant pas la loi

Au regard de ces manquements à la Micas, il a été interpellé puis placé en garde à vue. À l’audience, il a demandé un délai pour préparer sa défense. Délai de droit qui lui a été accordé. Restait à régler la question de son statut d’ici la nouvelle audience qui a été fixée au 21 décembre.

Aux yeux de Marine Ravel, la représentante du parquet, le prévenu est dangereux et ne respecte pas la loi. Elle requiert son placement en détention provisoire.

[…]

L’article dans son intégralité sur La République Du Centre


Fdesouche sur les réseaux sociaux