Fdesouche

La Commission a adopté aujourd’hui le programme « Organisations de la société civile dans le monde en Europe », d’un montant de 1,5 milliard d’euros, pour la période 2021-2027. Le financement soutiendra spécifiquement les organisations de la société civile en dehors de l’UE, en tant qu’acteurs indépendants de la gouvernance et du développement à part entière, et leur engagement à contribuer à des processus démocratiques inclusifs et participatifs et à de meilleurs résultats en matière de développement.

Le programme promouvra et protégera l’universalité des droits de l’homme, renforcera l’état de droit et la responsabilité en cas de violations et d’abus des droits de l’homme, et défendra l’exercice plein et effectif des libertés fondamentales, y compris la liberté d’expression, en soutenant le journalisme et les médias indépendants, tout en saisissant les opportunités et en luttant contre les risques associés au numérique et aux nouvelles technologies.

Le programme Global Europe Human Rights and Democracy pour la période 2021-2027, qui complétera un soutien supplémentaire aux niveaux bilatéral et régional, est l’outil phare de l’UE pour l’action visant à faire progresser les droits de l’homme et la démocratie, notamment en s’attaquant à l’impact des défis mondiaux, tels que le changement climatique et la dégradation de l’environnement, les technologies numériques et nouvelles, ou la pandémie de COVID-19.

Le programme peut soutenir des activités dans n’importe quel pays en dehors de l’UE et au niveau mondial. Il complète donc d’autres programmes de l’UE aux niveaux local, national et régional.

Il a cinq grandes priorités :

  • Protéger et responsabiliser les individus – 704 millions d’euros

Défendre tous les droits de l’homme, notamment en œnant à l’abolition universelle de la peine de mort, à l’éradication de la torture et des traitements cruels et inhumains, à la satisfaction des besoins fondamentaux, à des conditions de travail décentes, à l’éradication du travail des enfants et à un environnement sûr, propre, sain et durable. Le programme promouvra l’égalité, l’inclusion et le respect de la diversité, soutiendra les défenseurs des droits de l’homme et luttera contre le rétrécissement de l’espace de la société civile, renforcera l’état de droit, assurera une administration juste et efficace de la justice et comblera le fossé en matière de responsabilité.

  • Construire des sociétés résilientes, inclusives et démocratiques – 463 millions d’euros

Le programme soutiendra le fonctionnement des démocraties pluralistes, participatives et représentatives, et protégera l’intégrité des processus électoraux. Il engagera, par exemple, les observateurs de la société civile dans l’observation des élections et soutiendra les organisations, les réseaux et les alliances pro-démocratie.

  • Promouvoir un système mondial pour les droits de l’homme et la démocratie – 144 millions d’euros

Renforcer les partenariats stratégiques avec des acteurs clés, tels que le Haut-Commisseau des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), la Cour pénale internationale (CPI), les systèmes régionaux des droits de l’homme, les institutions nationales des droits de l’homme, le secteur privé et le Campus mondial des droits de l’homme.

  • Sauvegarde des libertés fondamentales, y compris l’exploitation des opportunités et la résolution des défis liés au numérique et aux nouvelles technologies – 195 millions d’euros

Créer et maintenir un environnement propice au plein exercice de toutes les libertés fondamentales, tant hors ligne qu’en ligne. Par exemple, il contribuera à renforcer la capacité des médias indépendants, pluralistes et de qualité, y compris les journalistes d’investigation, les blogueurs et les vérificateurs de faits, à fournir au public des informations fiables grâce à des reportages responsables et professionnels. Il aidera la société civile à promouvoir l’éducation aux médias en ligne et les compétences numériques et à promouvoir un internet ouvert, mondial, libre et sécurisé également accessible à tous.

  • Livrer en travaillant ensemble – 6,6 millions d’euros

Les fonds affectés peuvent aider la société civile à s’engager avec les autorités nationales dans le cadre des dialogues sur les droits de l’homme que l’UE mène avec les pays partenaires, ou financer des formations, des études ou des échanges de bonnes pratiques. Il sous-tend toutes les activités.

Au cours de la première année de mise en œuvre, l’UE se concentrera sur la promotion d’un système mondial des droits de l’homme et de la démocratie. Par exemple, pour la 2022-2024, l’UE soutiendra le Haut-Commissage des Nations unies aux droits de l’homme à hauteur de 16 millions d’euros, le Campus mondial des droits de l’homme à hauteur de 10 millions d’euros et la Cour pénale internationale à hauteur de 3 millions d’euros. L’UE soutiendra également en 2022 le lancement d’une initiative Team Europe Democracy visant à renforcer l’impact du soutien mondial de l’UE et des États membres à la démocratie. Le plan d’action 2021 complète un certain nombre de mesures individuelles urgentes au titre du programme adopté précédemment.

[…]

UE / UE


Fdesouche sur les réseaux sociaux