Fdesouche

« Sale jambon, je vais te tuer ! » Entre autres outrages, voilà le genre de menaces de mort dont Ahmed Sadek est capable. Mardi soir, le Sinois de 43 ans a été arrêté par la police alors qu’il se trouvait aux urgences du centre hospitalier de Douai et venait de s’en prendre verbalement à une infirmière du service.

L’homme avait été déposé par les sapeurs-pompiers parce qu’il avait bu trop d’alcool et peut-être pris aussi des médicaments. Car Ahmed Sadek ne va pas bien : « J’savais pas ce que j’faisais, j’regrette. Je bois depuis le décès de mon père, de mon frère… ma mère pleure tous les jours. »

Le problème, c’est que l’homme est sorti de prison le 8 octobre. Trente-deux mentions au casier judiciaire et deux mois plus tard, il y retourne, condamné à huit mois de prison ferme, 150 € d’amende pour l’outrage et 500 € de dommages et intérêts à verser à l’infirmière.

La Voix du Nord


Fdesouche sur les réseaux sociaux