Fdesouche

Des tirs de la police néerlandaise ont fait plusieurs blessés vendredi dans la ville portuaire de Rotterdam, au sud-ouest du pays, où une manifestation contre un confinement partiel pour lutter contre la pandémie de Covid-19 a tourné à l’«émeute», a indiqué la police locale. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées et au moins sept personnes ont été blessées, dont des policiers, lors d’un déchaînement de violence dans l’une des principales rues commerçantes de la ville.

«Une manifestation qui a débuté ce soir à 20 heures sur le Coolsingel a donné lieu à des émeutes. Des incendies ont été allumés à plusieurs endroits. Des feux d’artifice ont été déclenchés et la police a tiré plusieurs coups de sommation», a déclaré la police de Rotterdam dans un communiqué. «Des coups de semonce ont été tirés à plusieurs reprises. À un moment donné, la situation est devenue si dangereuse que les agents se sont sentis obligés de tirer sur des cibles», a encore indiqué la police.

Le maire de Rotterdam Ahmed Aboutaleb a qualifié les incidents d’«orgie de violence». Sur les réseaux sociaux, des images partagées ont montré une voiture de police en flammes, ce qu’un porte-parole a également confirmé auprès de l’AFP. […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux